Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS - 40.000 madeleines Saint-Michel produites chaque heure en Dordogne

mercredi 31 janvier 2018 à 19:10 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Depuis le mois de décembre, la biscuiterie de Champagnac-de-Belair produit les célèbres madeleines de la marque Saint-Michel. Une nouveauté qui va nécessité le recrutement de personnel.

La nouvelle ligne de production produit 4.000 madeleines par heure.
La nouvelle ligne de production produit 4.000 madeleines par heure. - Saint-Michel

Petite révolution au sein de la biscuiterie Saint-Michel de Champagnac-de-Belair en Périgord vert. Depuis le mois de décembre une nouvelle ligne de production a été installée dans l'usine. Cette nouvelle unité permet de produire les célèbres madeleines de la marque nantaise. En France, seuls deux sites sur les neuf dispersés sur le territoire avaient pour l'instant ce privilège. "Pour nous c'est une chance. La modernisation constante du site et notre rapidité à pouvoir installer les machines ont pesé dans la balance," explique le directeur de l'usine périgourdine Olivier Tamain.

La partie emballage de la nouvelle ligne de production. - Aucun(e)
La partie emballage de la nouvelle ligne de production. - Saint-Michel

Cette nouvelle ligne de production a nécessite plusieurs millions d'investissements. Elle devrait permettre de produire 4.000 tonnes de madeleines au cours de cette première année d'exploitation (soit une augmentation de la production globale de plus de 40%). "La machine fonctionne en non-stop. _Elle produit 40.000 madeleines de 25 grammes par heure_," ajoute le directeur. Après la phase de pétrissage, la pâte est déposée dans les moules sur de longues plaques qui passent ensuite dans un four à gaz long de 30 mètres. "Nous utilisons des produits issus de l'agriculture raisonnée et depuis quelques années des œufs issus d'élevage de plein air. La farine est française et les œufs peuvent venir d'ailleurs en Europe."

Une ouvrière contrôle le bon déroulement de l'emballage des madeleines. - Aucun(e)
Une ouvrière contrôle le bon déroulement de l'emballage des madeleines. - Saint-Michel

Puis les madeleines cuites sont mises au repos dans une salle hermétique où l'air est filtré. "Il faut protéger la levure, protéger aussi le produit des moisissures," confie Olivier Tamain. Impossible de savoir combien de temps dure la cuisson, ni combien de personnes travaillent sur la chaîne, tout cela est gardé secret. Après l'emballage individuel des madeleines, les cartons sont envoyés sur la plateforme de distribution afin de rejoindre leurs lieux de vente. "Pour moi c'est une vraie fierté de pouvoir produire cette madeleine, mais c'est aussi une nouvelle aventure. Moi j'ai connu les machines qu'on réparait avec une clé et un marteau et maintenant il y a plein d'écrans tactiles, il a fallu s'y mettre mais c'est passionnant," raconte Alain, 55 ans et 37 ans d'usine. 

Les madeleines emballées sont réparties pour rejoindre les grands sachets que vous retrouvez en magasin. - Aucun(e)
Les madeleines emballées sont réparties pour rejoindre les grands sachets que vous retrouvez en magasin. - Saint-Michel

L'entreprise espère que cette nouveauté va lui permettre d'embauche plus facilement de nouveaux salariés. Cette année 40 emplois en CDI sont proposés. A ce jour, 251 salariés travaillent sur le site de Champagnac-de-Belair.