Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS - Plusieurs dizaines d'élus présentent leur démission pour protester contre la fermeture de la maternité du Blanc

vendredi 12 octobre 2018 à 0:57 Par Olivia Cohen, France Bleu, France Bleu Berry et France Bleu Poitou

69 élus, dont 45 étaient présents à la préfecture, ont présenté leur démission au préfet de l'Indre ce jeudi pour protester contre la fermeture de la maternité du Blanc, dont l'avenir se joue le 19 octobre.

Un buste de Marianne recouvert d'une cinquantaine d’écharpes tricolores qui appartiennent à des maires en colère
Un buste de Marianne recouvert d'une cinquantaine d’écharpes tricolores qui appartiennent à des maires en colère © Radio France - Olivia Cohen

Châteauroux, France

Un dernier coup d'éclat alors que le sort de la maternité semble scellé. 69 maires et adjoints, dont 45 étaient présents en Préfecture, ont présenté leur démission ce jeudi soir en Préfecture de l'Indre à Châteauroux pour protester contre la fermeture de la maternité du Blanc, commune d'environ 6 500 habitants dans l'Ouest du département.

Pour mémoire, pour cause de manque de personnel, les accouchements sont suspendus depuis juin jusqu'à fin octobre. Un rapport publié le 1er octobre préconise la conversion de la maternité en centre périnatal.

Un cri de désespoir

À la tête de la délégation, Annick Gombert, maire du Blanc, en appelle à Emmanuel Macron dans une lettre qu'elle compte lui envoyer et qu'elle a lue devant la préfecture. 

Décision difficile, mais faut qu'on marque le coup ! - Un maire démissionnaire

Seul espoir : ce mercredi, trois gynécologues-obstétriciens ont présenté un projet de relance des accouchements avec une nouvelle organisation du service à la condition de suspendre encore les accouchements jusqu'au 31 décembre, le temps de mettre en place la nouvelle organisation.

Les portes de la préfecture s'ouvrent, maires et adjoints sont reçus par le secrétaire général. Le comité de soutien, essentiellement des anciens employés de l'hôpital, les attend dehors.

Bravo à eux pour leur courage, ils pensent à leur territoire avant leur intérêt personnel ! - Une infirmière retraitée

Après trois quart d'heure d'attente et les demandes de démission officiellement déposées, les élus ressortent. Certains ont les larmes aux yeux. Ces élus vont vivre une semaine d'angoisse : le 19 octobre, le conseil de surveillance de l'hôpital se réunit et décidera officiellement de la fermeture ou non de la maternité du Blanc.

C'est à la hauteur de notre désespoir et de ce qu'on subit ! - Un maire démissionnaire

45 élus montent au créneau pour sauver la maternité du Blanc - Radio France
45 élus montent au créneau pour sauver la maternité du Blanc © Radio France - Olivia Cohen

La démission de 45 élus pour protester contre la fermeture de la maternité du Blanc - Reportage : Olivia Cohen