Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Dans les silos à grains du port de Metz, on traque la poussière et les étincelles

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Une opération de contrôle de la DREAL, ce lundi, au port de Metz, au sein des silos à céréales de l'entreprise Invivo. La direction régionale mène des contrôles de ce type sur une centaine de silos du Grand est, suite à l'explosion d'un silo à grain sur le port de Strasbourg, en juin 2018.

Les inspectrices de la DREAL vérifient l'état des passerelles au-dessus des silos à grains
Les inspectrices de la DREAL vérifient l'état des passerelles au-dessus des silos à grains © Radio France - Magali Fichter

Ici, dans l'entreprise Invivo, basée sur le port de Metz, 1.400.000 tonnes de grains transitent annuellement, amenés en train ou en camion depuis tout le Grand est, et transportés ensuite par bateau le long du Rhin. Des grains stockés dans des silos dont les plus hauts peuvent atteindre 30 mètres. Forcément, dans ces conditions, la sécurité doit être maximale. C'est ce que sont venues vérifier, ce lundi, deux salariées de la DREAL (Direction Régionale Environnement Aménagement Logement).

Les contrôles se font dans les moindres recoins du silo
Les contrôles se font dans les moindres recoins du silo © Radio France - Magali Fichter

Une opération dans une centaine de silos du Grand est

En effet, les services de l'Etat mènent des opérations de contrôle sur les mois de mai et juin dans une centaine de silos du Grand est, pour prévenir les risques suite à l'explosion d'un silo à grain sur le port de Strasbourg, en juin 2018, qui avait fait trois blessés graves. Un contrôle qui commence par un point sur la formation des salariés, puis sur le travail par point chaud (opérations de soudure ou de meulage par exemple) qu'il faut éviter au maximum pour prévenir les incendies. 

A l'entrée de chaque zone, des panneaux donnent des indications sur les précautions à prendre
A l'entrée de chaque zone, des panneaux donnent des indications sur les précautions à prendre © Radio France - Magali Fichter

Par exemple, l'entreprise remplace quand elle le peut la soudure par des pièces attachées par des boulons, et "quand on ne peut pas faire autrement, explique Bruno Paillaud, le directeur d'exploitation, on renforce en doublant les contrôles en amont pour que les interventions soient faites avec un maximum de sécurité".

La nécessité d'un nettoyage régulier

Troisième point, crucial, la poussière : il faut veiller à ce que les silos soient nettoyés régulièrement, parce que les particules organiques peuvent exploser s'il y a une étincelle. Là, le contrôle se fait littéralement au doigt... et à l'oeil ! Marie-Claire Brennetot, inspectrice de l'environnement, vérifie partout, sur les murs, par terre, dans les coins. 

La vérification se fait aussi au niveau de la "tour de contrôle"
La vérification se fait aussi au niveau de la "tour de contrôle" © Radio France - Magali Fichter

Car l'enjeu est vital, explique-t-elle, "l'explosion, c'est le risque majeur que l'on retrouve sur les silos, et qui peut avoir des conséquences sur les riverains, provoquer des blessés comme à Strasbourg l'année dernière, ou des morts comme à Metz en 1982." Cet accident à la Malterie de Moselle avait fait 12 victimes. Depuis, le port de Metz est particulièrement contrôlé. Il faut dire aussi que c'est le plus grand port fluvial céréalier d'Europe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess