Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Tour de France 2019

PHOTOS - Les hôteliers nîmois se préparent pour l'accueil des équipes du Tour de France

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les coureurs du Tour de France arriveront dès ce dimanche soir à Nîmes. Journée de repos le lendemain avant le départ de la "Boucle romaine". Une aubaine pour les hôteliers-restaurateurs qui vont les héberger pendant trois nuits.

Anne-Laure Rousson à l'accueil de Nîmotel
Anne-Laure Rousson à l'accueil de Nîmotel © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

Des cyclistes, l'hôtel Nîmotel situé en Ville Active à Nîmes en reçoit chaque année à l'occasion de L'étoile de Bessèges. L'établissement avait également accueilli des coureurs de la Vuelta en 2017. Cette fois, ce sont pas moins de quatre équipes (Bahrain-Merida/Deceuninck, Quick Step, Mitchelton Scott, Trek Segafredo) et des membres de l'organisation qui seront hébergés sur place pendant trois nuits à partir ce dimanche. 

L'hôtel a été réservé depuis le mois d'octobre. Il va être entièrement privatisé. "On a surtout besoin de place, au niveau parking, explique Anne-Laure Rousson, la responsable, parce qu'ils arrivent avec leurs camions-ateliers, leur bus donc il faut prévoir les emplacements, l'alimentation en électricité en eau." 

Dans certaines chambres , il faudra enlever les matelas, certaines équipes se déplaçant avec les siens ! 

Anne -Laure Rousson, la responsable de Nîmotel et toute l'équipe gèrent l'arrivée du Tour de France avec le sourire

Les 111 chambres occupées

L'hôtel possède 111 chambres,mais la responsable précise que quelques unes resteront inoccupées, au cas où. Pas de pression particulière pour le maître d'hôtel, Emmanuel Hocquet, qui précise que les cyclistes sont des clients comme les autres et plutôt faciles à vivre. "Certains membres du personnel leur demanderont bien de signer des photos, mais on les laissera tranquille." Preuve quand même de l'engouement que représente le Tour de France : une douzaine d'Asiatiques qui suivent toutes les étapes ont déjà réservé pour déjeuner sur place lundi. Histoire de s'imprégner de l'ambiance. 

Des menus spéciaux pour les cyclistes 

Les contraintes les plus importantes, c'est le chef Damien Guibal qui va devoir les gérer.  Il a reçu un cahier des charges très strict en ce qui concerne les menus des cyclistes. "Le matin, des pâtes, des protéines, des produits laitiers. Des protéines aussi deux-trois heures avant la course. On m'a demandé des produits frais et biologiques." Certaines équipes ont  leur propre cuisinier. Il faudra donc travailler en commun dans les cuisines : "On va collaborer". 

Damien Guibal, le chef de Nîmotel

Des retombées espérées

Ce travail et ce stress supplémentaires, Anne-Laure Rousson les accepte. Le Tour de France est une aubaine pour Nîmes et le Gard. La ville et le département seront vus par des millions de personnes via la retransmission télé. Est-ce un hasard ? Cette année, l'hôtel enregistre davantage de touristes espagnols. Le départ de la Vuelta depuis les arènes en 2017 avait aussi été fortement médiatisé... 

"Pas de stress particulier avant l'arrivée des coureurs"

Emmanuel Hocquet, le maître d'hôtel  - Radio France
Emmanuel Hocquet, le maître d'hôtel © Radio France - Sylvie Duchesne
Damien Guibal (à droite ) le chef, entouré d'une partie de l'équipe en cuisine - Radio France
Damien Guibal (à droite ) le chef, entouré d'une partie de l'équipe en cuisine © Radio France - Sylvie Duchesne
Les 111 chambres de Nîmotel occupées pendant 3 jours par les coureurs - Radio France
Les 111 chambres de Nîmotel occupées pendant 3 jours par les coureurs © Radio France - Sylvie Duchesne