Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS : Rassemblement symbolique contre le projet de démantèlement d'EDF à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Journée de mobilisation ce jeudi 10 décembre 2020 contre le projet Hercule et pour un service de l’électricité 100% public, à l'appel de quatre fédérations syndicales. A Besançon, une cinquantaine de salariés se sont symboliquement rassemblés devant la permanence du député LREM Eric Alauzet.

Rassemblement en face de la permanence du député LREM Eric Alauzet, à Besançon
Rassemblement en face de la permanence du député LREM Eric Alauzet, à Besançon © Radio France - Anne Fauvarque

En écho à la journée d'action nationale organisée par l'intersyndicale, contre le projet de restructuration d'EDF baptisé "Hercule", une cinquantaine de salariés d'EDF et GDF s'est rassemblée ce jeudi 10 décembre 2020, devant la permanence du député LREM Eric Alauzet, à Besançon

Rassemblement en face de la permanence du député LREM E. Alauzet à Besançon.
Rassemblement en face de la permanence du député LREM E. Alauzet à Besançon. © Radio France - Anne Fauvarque

On est en train de casser la boîte !

Ce projet complexe - dénoncé de longue date - prévoit le démantèlement du groupe EDF en trois entités. Les syndicats craignent une capitalisation d'une partie du géant de l'électricité, et dénoncent les effets néfastes qu'auraient cette ouverture de capital sur le prix de l'électricité et le statut des agents EDF. 

Action symbolique de l'intersyndicale CGT, CFE-CGC Energies, CFDT, FO Energies et Mines, devant la permanence du député LREM E. Alauzet à Besançon.
Action symbolique de l'intersyndicale CGT, CFE-CGC Energies, CFDT, FO Energies et Mines, devant la permanence du député LREM E. Alauzet à Besançon. © Radio France - Anne Fauvarque

Nos directions découpent l'entreprise en petits bouts

"Les risques que ce projet de désintégration d'EDF fait peser sur ses missions d'opérateur public, précise Pascal Jeanmougin, secrétaire général de la CGT Mines-Energie, celles d'un service public essentiel, l'électricité, dont certaines relèvent pourtant de la libre administration des collectivités locales garanties par la Constitution de notre République, appellent en effet la mobilisation de tous les élus locaux du pays contre ce projet".

"Nos directions découpent l'entreprise en petits bouts" dénonce Pascal Jeanmougin, du syndicat CGT Mines-Energie, devant la permanence du député LREM E. Alauzet à Besançon.
"Nos directions découpent l'entreprise en petits bouts" dénonce Pascal Jeanmougin, du syndicat CGT Mines-Energie, devant la permanence du député LREM E. Alauzet à Besançon. © Radio France - Anne Fauvarque

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

LIRE AUSSI : Pour Emmanuel Macron, "notre avenir énergétique et écologique passe par le nucléaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess