Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pierre Balmer, l'emblématique patron des Constructions mécaniques de Normandie va quitter ses fonctions

-
Par , France Bleu Cotentin

Le 1er juillet prochain, Pierre Balmer cédera la présidence des CMN à Cherbourg. Après 30 années passées dans l'entreprise, il prendra de nouvelles responsabilités dans la holding propriétaire du chantier naval.

Pierre Balmer, président des CMN à Cherbourg
Pierre Balmer, président des CMN à Cherbourg © Radio France - Frédérick Thiébot

C'est un chantier en bonne santé économique que s'apprête à transmettre Pierre Balmer. Le premier juillet prochain, à l'âge de 64 ans, le patron quittera son bureau cherbourgeois pour rejoindre la direction de la Holding dirigée par Iskandar Safa, propriétaire des CMN mais aussi de trois autres chantiers en Allemagne.

A la barre de l'entreprise cherbourgeoise depuis 2001, le polytechnicien n'a pas toujours bénéficié d'une conjoncture favorable pour le développement du chantier naval. Mais même dans la tempête, le cap a été tenu, avec le soutien constant de l'actionnaire principal Yskandar Safa. Un soutien financier qui a permis au chantier naval de passer le cap lorsque le plan de charge n'était pas à la hauteur.

Fidélité aux activités militaires et diversification

Sous la présidence de Pierre Balmer, on retiendra notamment la signature des contrats pour la construction de patrouilleurs de service public pour la marine française, des navires pour le sultanat d'Oman, le Koweit ou encore la corvette Baynunah à destination des Emirats Arabes Unis. Aujourd'hui l'activité militaire reste le coeur de métier des CMN avec en cours le contrat pour la fourniture de 21 navires intercepteurs pour l'Arabie Saoudite.

Mais Pierre Balmer aura aussi veillé à diversifier l'activité du chantier naval cherbourgeois en ouvrant ses ateliers à la construction de yachts au début des années 2000, ou encore en signant un contrat avec le Mozambique pour la fourniture de bateaux de pêche. Aujourd'hui, les CMN misent aussi sur le développement des énergies marines renouvelables avec les tests en cours de son hydrolienne sur le site d'essai de Paimpol-Bréhat. 

Un projet parmi d'autres que devra désormais suivre Serge Qaranta, celui qui succédera à Pierre Balmer à partir du 1er juillet. Un patron qui a fait une partie de sa carrière dans le nucléaire dans le Cotentin.