Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pimkie : la rupture conventionnelle collective abandonnée

mardi 9 janvier 2018 à 17:24 Par Bénédicte Courret, France Bleu Nord et France Bleu

La direction du groupe Pimkie abandonne la rupture conventionnelle collective faute d'accord avec les syndicats. L'enseigne de prêt-à-porter nordiste va mettre en place un Plan de sauvegarde de l'emploi et prévoit de supprimer 208 postes.

Pimkie devait être la première entreprise à utilise le dispositif de rupture conventionnelle collective.
Pimkie devait être la première entreprise à utilise le dispositif de rupture conventionnelle collective. © Maxppp - Pascal Bonnière

Le groupe de prêt-à-porter Pimkie annonce ce mardi abandonner officiellement la rupture conventionnelle collective.  D'après une information de franceinfo, la majorité des syndicats en a refusé le principe, après la présentation de ce plan, qui concerne 208 salariés. 

Les ordonnances réformant le droit du travail imposent aux entreprises intéressées de signer un accord majoritaire avec les syndicats, représentant plus de 50% des salariés. Les trois syndicats représentent, à eux trois, 70% des salariés. Faute d'un accord, l'entreprise va mettre en place un Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).