Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Places d'hébergement, loyers, insertion : les annonces de Jean Castex pour lutter contre la pauvreté

-
Par , France Bleu

En déplacement dans un centre d'hébergement dans l'Essonne ce samedi, le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour lutter contre la pauvreté. Jean Castex a notamment promis 1.500 nouvelles places d'hébergement, et le renforcement de dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle.

Jean Castex et Elisabeth Borne en visite dans un centre d'hébergement à Epinay-sur-Orge.
Jean Castex et Elisabeth Borne en visite dans un centre d'hébergement à Epinay-sur-Orge. © AFP - ALAIN JOCARD / AFP

Jean Castex, accompagné notamment de la ministre du Travail Elisabeth Borne, étaient en déplacement ce samedi matin dans l'Essonne, à Epinay-sur-Orge, dans un centre d'hébergement de réinsertion sociale géré par Emmaüs. Le Premier ministre a notamment présenté une nouvelle série de mesures pour lutter contre la pauvreté. Des annonces jugées insuffisantes pour les associations.

Ce déplacement était initialement prévu le 17 octobre mais il a été reporté en raison de l'attentat à Conflans-Sainte-Honorine. "L'attention aux plus démunis et aux plus vulnérables est plus que jamais au centre des priorités de mon gouvernement, a assuré Jean Castex. Nous sommes revenus en urgence sanitaire mais nous sommes aussi en urgence sociale. Cette crise sanitaire touche d'abord les plus vulnérables". 

Le nombre de nos concitoyens qui sont en difficulté, qui ont du mal parfois à se nourrir, s'accroit. (...) L'Etat doit être là, il est le premier garant de la solidarité nationale. - Jean Castex

Renforcement de plusieurs dispositifs d'insertion

L'une des priorités du gouvernement est, selon Jean Castex, de "prévenir la bascule dans la pauvreté" par l'insertion. Le Premier ministre a ainsi annoncé ce samedi la création de 30.000 postes supplémentaires dans les structures de l'insertion par l'activité économique d'ici 2022. Ces structures permettent aux personnes éloignées de l'emploi de bénéficier d'un accompagnement renforcé. 

Le temps passer par ces structures va être allongé de 12 mois, passant ainsi à deux ans maximum : "On sait bien qu'en période de chômage, la sortie est plus difficile", a souligné le chef de l'Etat.

Dans les quartiers classés "politique de la ville" et dans les zones de revitalisation rurale, "nous allons doubler le nombre de parcours emploi-compétences et augmenter pour ces parcours le financement de l'Etat, qui était autour de 50%, pour le porter à 80%, avec un fléchage sur les secteurs en tension". 

Le service public de l'insertion et de l'emploi va également se déployer, à compter de janvier 2021, dans 30 départements et plus de 65 à l'horizon 2022.

1.500 nouvelles places d'hébergement

Ce samedi matin, Jean Castex a également annoncé l'ouverture de 1.500 nouvelles places d'hébergement, notamment pour les femmes qui sortent de maternité et qui se retrouvent sans solution. "De façon générale, et encore plus avec le couvre feu, nous ne pouvons pas accepter que des familles avec des nourrissons se retrouvent sans toit", a souligné le Premier ministre.

Il a également précisé que la campagne hivernale, période pendant laquelle plusieurs dispositifs sont mobilisés pour mettre à l’abri des personnes sans logement, ouvrirait cette année dès le 18 octobre, avec donc deux semaines d'avance.

Elargissement d'une aide au logement

Autre priorité du gouvernement : les citoyens qui vivent dans la pauvreté. Pour les en sortir, Jean Castex veut "prévenir les impayés de loyers", notamment en "redynamisant l'aide de 150 euros par mois versée" par Action Logement. Un dispositif qui, selon le Premier ministre, a été "jusqu'à présent peu utilisé".

Cette aide sera désormais accessible six mois, et non plus deux mois. Le gouvernement élargit également les personnes pouvant en bénéficier : les demandeurs d'emploi mais aussi "les ménages, pour lesquels le loyer représente non plus 40% mais un tiers du budget", seront éligibles. 

Nouvelle distribution de masques pour les plus précaires

Des masques gratuits et lavables seront envoyés par la Poste d'ici la mi-novembre aux foyers en situation de précarité. Un premier envoi destiné à neuf millions de Français a eu lieu au mois d'août. Une troisième vague est prévue au début de l'année prochaine, et "autant de fois que nécessaire", a assuré Jean Castex.

Emmanuel Macron avait déjà annoncé dimanche dernier que les bénéficiaires de l'APL et les étudiants boursiers toucheraient finalement l'aide de 150 euros destinée aux personnes les plus précaires. Au total, "quatre millions de foyers en bénéficieront", a précisé Jean Castex ce samedi.

Des mesures insuffisantes selon les associations

Les associations de lutte contre la pauvreté se sont montrées critiques vis-à-vis de ces annonces, les jugent insuffisantes. Elles regrettent notamment que le gouvernement se refuse toujours à augmenter les minima sociaux.

"Ça n'est qu'un premier pas, il faut aller plus loin", a souligné à l'AFP Pascal Brice, le président de la Fédération des acteurs de la solidarité.

Pour ATD Quart Monde, "en s’obstinant à refuser une augmentation significative des minima sociaux – et son ouverture dès 18 ans – pour lui préférer une aide ponctuelle, le gouvernement acte son manque de considération pour les 10 millions de personnes qui vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté". "Ne pas les écouter démontre une nouvelle fois le mépris du gouvernement pour les plus vulnérables", a estimé l'association.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess