Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plan de relance dans les Pyrénées-Atlantiques : plus de 3.700 jeunes ont pu bénéficier d’aide pour l’emploi

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Le plan de relance, avec son volet destiné à l’insertion des 16-25 ans, a permis en 2020 de soutenir plus de 3.700 jeunes dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce dispositif intitulé « 1 jeune 1 solution » doit se poursuivre en 2021.

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques (à droite) en visite à la mission locale de Pau.
Le préfet des Pyrénées-Atlantiques (à droite) en visite à la mission locale de Pau. © Radio France - Mathias Kern

Le préfet des Pyrénées Atlantiques, Éric Spitz, est allé voir de lui-même, ce jeudi 21 janvier, comment se concrétisaient les aides de l’Etat pour l’insertion des jeunes dans le monde du travail. 

Le rendez-vous a été donné à la mission locale de Pau, dans ces nouveaux locaux du complexe de la République, à côté des Halles. En entendant les échanges entre la trentaine de jeunes présents et le préfet, on comprend rapidement que la crise économique n’a pas facilité la tâche de celles et ceux qui recherchent un stage, une entreprise pour les accueillir pour une alternance ou pour une embauche définitive.

La difficulté de trouver un stage ou une alternance

Lucas, par exemple, 20 ans, a fini l’année dernière un BTS, conception et réalisation de systèmes automatisés, puis il a été admis en licence pro. Mais il n’a pas réussi à trouver de patron pour réaliser son alternance. "Beaucoup de mes anciens camarades sont dans la même galère que moi. En recherche d’emplois ou de stage, on ne trouve pas."

On est tous dans le même bateau, on galère...        
- Lucas, 20 ans, BTS en poche

Lucas s'est inscrit à la Mission locale de Pau pour être épaulé dans sa recherche d'emploi.
Lucas s'est inscrit à la Mission locale de Pau pour être épaulé dans sa recherche d'emploi. © Radio France - Mathias Kern

L’Etat a pourtant mis la main à la poche avec plusieurs dispositifs. Encore faut-il les connaître, c’est pourquoi un site internet dédié www.1jeune1solution.gouv.fr doit mieux aiguiller ces jeunes, indique le préfet, Éric Spitz. "Force est de constater que certains dispositifs sont très complexes, notamment pour des jeunes qui sont éloignés de l’emploi. Tout l’intérêt de ce dispositif, c’est de n'avoir qu’un seul interlocuteur." En l’occurrence, à Pau, c’est à la Mission locale qu’il faut s’adresser. 

Le plan « 1 jeune 1 solution » a été lancé en juillet 2020 pour soutenir l’entrée des jeunes (de moins de 25 ans) dans la vie professionnelle, notamment par des aides massives à l’embauche et à l’apprentissage. Il s’inscrit dans le cadre du plan France Relance.

De 5.000 à 8.000 euros pour un apprentissage

Pour l'apprentissage par exemple, l'aide pour le chef d’entreprise s'échelonne entre 5.000 et 8.000 euros par apprenti, selon son âge, et permet de franchir le cap, même si la situation est délicate pour certains secteurs en raison du contexte. Sans cette aide, Léna, 23 ans, n’aurait peut-être pas pu devenir fleuriste et décrocher son apprentissage chez Christelle Lamude, la fleuriste à côté des Halles de Pau.

Chez Christelle Lamude, fleuriste à côté des Halles de Pau, qui a bénéficié d'une aide à l'embauche d'une apprentie.
Chez Christelle Lamude, fleuriste à côté des Halles de Pau, qui a bénéficié d'une aide à l'embauche d'une apprentie. © Radio France - Mathias Kern

Comment favoriser l'embauche des jeunes ?

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec "Ma solution", France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess