Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

VIDEO - Plan hiver : 670 places d'hébergement d'urgence en Indre-et-Loire pour les sans-abris

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

45 nouvelles places d'hébergement d'urgence ouvrent ce 18 novembre à Tours. Il y aura en tout 150 places d'accueil d'urgence supplémentaires cet hiver par rapport au reste de l'année. Du jamais vu dans le département. Mais cela reste pourtant insuffisant selon certaines associations

Le plan hiver est en place depuis le 1er novembre avec le samu social.
Le plan hiver est en place depuis le 1er novembre avec le samu social. © Maxppp - Thomas JOUHANNAUD

Tours, France

De nouvelles places d'hébergement d'urgence ouvrent ce lundi 18 novembre en Indre-et-Loire. Dans le cadre du plan hiver, 20 places pour femmes et enfants sont disponibles, 25 pour les hommes isolés. Il y aura en tout 670 places disponibles cet hiver. C'est 150 de plus que le reste de l'année.

Depuis le 1er novembre, le plan hiver est en place et le nombre d'hébergements augmente. Selon la préfecture d'Indre-et-Loire 19 nouvelles places ont été ouvertes à Tours. À Chambray-les-Tours, 24 places sont aussi disponibles. Des hébergements pérennes qui resteront pour les autres années. La préfecture a aussi prévu de payer 70 chambres d'hôtel en moyenne tous les soirs pendant l'hiver. Dans l'année, il n'y en a seulement 17.  

Des gymnases réquisitionnés en cas de grand froid

En cas de grand froid, l'état peut aussi réquisitionner des gymnases et des locaux d'associations. Une augmentation des maraudes et des horaires d'ouverture des accueils de jours est aussi prévue. Cette année, le budget dédié à l'hébergement est de près de quatre millions et demi d'euros. 

En deux ans, le budget de l'Etat pour l'hébergement d'urgence en Indre-et-Loire a été augmenté d'1,2 million d'euros. Il n'y a jamais eu autant de places d'hébergement pour les sans-abris. On note d'ailleurs que le 115 reçoit moins de demande de mise à l'abri, 35 en octobre, c'était le double l'an dernier", Corinne Orzéchowski, préfète d'Indre-et-Loire

Un plan insuffisant pour les associations

Pour Rose-Marie Merceron, une permanente de l'association Chrétiens Migrants, une catégorie est oubliée et n'y aura pas accès : les personnes handicapées sans papiers. "Je connais au moins deux cas de personnes handicapées à qui on a refusé un hébergement", assure-t-elle. Deux géorgiens en fauteuil roulant ont passé au moins une nuit dehors dans la semaine du 11 au 15 novembre. Depuis, l'association leur paye des chambres d'hôtel. "Si on les laisse dehors, ils vont mourir", affirme Rose Marie Merceron. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu