Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Plus de 300 personnes dans la rue à Poitiers contre les ordonnances Macron

jeudi 16 novembre 2017 à 15:48 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Faible mobilisation contre les ordonnances Macron ce jeudi 16 novembre 2017. A peine plus de 300 personnes sont descendues dans la rue pour défiler derrière les bannières de syndicats.

A Poitiers, les manifestants se sont donnés RDV sur le campus avant de défiler dans les rues jusqu'au centre-ville
A Poitiers, les manifestants se sont donnés RDV sur le campus avant de défiler dans les rues jusqu'au centre-ville © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

Ils sont de moins en moins nombreux à descendre dans la rue. A Poitiers, la manifestation contre les ordonnances Macron, la hausse de la CSG et d'autres mesures jugées libérales a mobilisé plus de 300 personnes seulement ce jeudi 16 novembre 2017 dans la rue. C'est 10 fois moins qu'en septembre dernier.

Hormis les syndicalistes, défilant derrière les bannières de Sud, Solidaires, CGT, FO, FSU et Unsa, très peu de simples quidams. Pas mal de retraités tout de même, mais aucun salarié du privé, ni même de jeunes (étudiants ou jeunes actifs).

La rue comme contre-pouvoir ?

Pour beaucoup de manifestants poitevins, cette faible mobilisation est une déception. Parce que "les gens en ont marre, explique une syndicaliste de la fonction publique. Ils n'y croient plus". Un autre manifestants estime que le cortège est peu fourni parce que "les salariés du privé n'ont pas la possibilité de faire grève comme ils veulent."

Pour autant, pas question de lâcher, entend-t-on dans le haut-parleur. Dans le cortège à Poitiers, la plupart estiment que "la rue doit rester un contre-pouvoir" et que "les petits ruisseaux font les grandes rivières".

Cortège poitevin contre les ordonnances Macron - Radio France
Cortège poitevin contre les ordonnances Macron © Radio France - Radio France