Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Plus de 500 manifestants dans les rues de Drôme-Ardèche pour la défense du service public

mardi 7 mars 2017 à 18:26 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Plus de 500 personnes ont manifesté dans les rues de Drôme-Ardèche, ce mardi, pour défendre les services publics. Infirmiers, atsem, assistantes sociales, éducateurs spécialisés ou encore administratifs dénoncent leurs conditions de travail.

Plus de 200 personnes ont manifesté , ce mardi devant la Préfecture à Valence ; ils étaient près de 300 à Privas.
Plus de 200 personnes ont manifesté , ce mardi devant la Préfecture à Valence ; ils étaient près de 300 à Privas. © Radio France - Mélanie Tournadre

Plus de 500 personnes ont manifesté, ce mardi, pour la défense des services publics en Drôme-Ardèche. Ils étaient près de 300 à Privas et plus de 200 à Valence pour demander plus de moyens.

"Faire plus avec moins de moyens"

Infirmiers, atsem, assistantes sociales, éducateurs spécialisés ou encore administratifs dénoncent une grave dégradation de leurs conditions de travail.

"On nous demande de faire toujours plus avec de moins en moins d'agents" explique Christophe, employé à l'accueil de la Mutualisé sociale agricole (MSA) à Valence.

Le constat est le même pour pour Sébastien, employé de la Caisse d'allocations familiales à Valence. "On manque tellement de personnel que les dossiers s'accumulent et on prend énormément de retard". "Les agents se mettent en arrêt, ils ne voient plus le bout du tunnel".

"On voit certains collègues craquer, pleurer dans leur bureau au travail, ça devient très inquiétant"

Sébastien Blanc : "On manque de personnel, les conséquences sur les agents et les usagers sont graves".

Des conséquences pour les usagers des services publics

Près de 200 personnes ont manifesté de la Préfecture à l'ARS à Valence. - Radio France
Près de 200 personnes ont manifesté de la Préfecture à l'ARS à Valence. © Radio France - Mélanie Tournadre

"Le service public se dégrade, les allocataires doivent attendre de plus en plus longtemps que leur dossier soit traité" explique Sébastien. "Ce sont les usagers qui pâtissent de cette dégradation des conditions de travail, à la MSA on a fermé énormément d'agences ces dernières années" insiste Christophe.

"Le service public se dégrade et les usagers en pâtissent "

"Nous n'avons pas les moyens humains et financiers de nous occuper des enfants comme nous devrions le faire" explique Fatima, atsem dans une école maternelle de Valence. "

Infirmiers, atsem, assistantes sociales, éducateurs spécialisés ou encore administratifs dénoncent la dégradation des services publiques.