Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plus de 80% des radars fonctionnent à nouveau, contre 70% au plus fort de la crise des "gilets jaunes"

-
Par , France Bleu

82% des radars fonctionnent à nouveau en France, alors que seulement 70% d'entre eux flashaient au plus fort de la crise des "gilets jaunes", a appris franceinfo ce vendredi. Les réparations de radars endommagés ont coûté 36 millions d'euros à l'Etat.

Un radar automatique sur l'A75
Un radar automatique sur l'A75 © AFP - DOMINIQUE FAGET

Les radars automatiques ont connu de fortes dégradations ces dernières années, notamment au plus fort de la crise des "gilets jaunes". Aujourd’hui, 82% des radars flashent à nouveau en France, alors que seulement 70% d'entre eux fonctionnaient au plus fort de la crise des "gilets jaunes" a indiqué ce vendredi à franceinfo le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, confirmant une information de RMC.

un taux de pourcentage encore loin de l'objectif de l'Etat fixé à 93% de radars en état de fonctionner sur le territoire.

36 millions d'euros de réparation

Les réparations de radars endommagés ont coûté 36 millions d'euros à l'Etat, et ce sur les deux années 2018 et 2019. Ce montant prend en compte également la mise en place des radars tourelles.

Emmanuel Barbe note également que ces radars tourelles sont la cible "de commandos de destructeurs de radars". Ce "petit noyau dur" n'est en rien comparable avec les nombreuses destructions constatées au plus fort de la crise des "gilets jaunes", a précisé encore le délégué interministériel à la sécurité routière.

© Visactu -

Alors que France Bleu et France 3 ont consacré une journée spéciale à la Sécurité Routière le 18 septembre dernier, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, nous avait accordé un entretien. Il a abordé le sujet des radars, pour beaucoup victimes de dégradations dans l'année qui vient de s'écouler.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess