Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Cent millions d'euros pour la rénovation du quartier de Nétreville à Évreux

lundi 8 octobre 2018 à 5:32 Par Laurent Philippot, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une bonne nouvelle pour les 7000 habitants de Nétreville à Évreux. Le quartier va bénéficier d'une opération de rénovation. Une convention sur dix ans a été signée jeudi 4 octobre 2018 entre l'ANRU, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine et l'agglomération Évreux Portes de Normandie.

Cent millions d'euros pour rénover le quartier de Nétreville. C'est un des quartiers les plus pauvres de France
Cent millions d'euros pour rénover le quartier de Nétreville. C'est un des quartiers les plus pauvres de France © Radio France - Laurent Philippot

Évreux, France

Après le quartier de La Madeleine, c'est au tour du quartier de Nétreville de bénéficier d'une opération de rénovation urbaine. La convention signée jeudi 4 octobre entre l'ANRU, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine et l'Agglomération Évreux Portes de Normandie (mais aussi l'État, la ville d'Évreux, les bailleurs sociaux et la Caisse des dépôts et consignations) marque le début d'un chantier à cent millions d'euros pour transformer l'environnement et le cadre de vie des 7000 habitants de ce quartier, un des 200 quartiers d'intérêt national en France. L' ANRU apporte son soutien à hauteur de plus de 25 millions d'euros.

80 millions d'euros pour un quartier longtemps oublié

Les prémices de cette rénovation urbaine ont été lancées il y a quelques mois avec un sérieux lifting pour la maison de quartier. Il faut dire que dans le quartier, beaucoup de bâtiments ont plus de quarante ans et n'ont presque pas été rénovés. Le premier chantier, livré en 2019, sera pour la place Suffren et la place des peupliers. 19 millions d’euros vont être investis pour redynamiser le centre commercial des peupliers, qui en a bien besoin. Le transfert dans un nouveau bâtiment de la mairie annexe et de la bibliothèque va libérer deux emplacements et permettre l'installation de deux nouveaux commerces. Le carrefour et la place vont être réaménagés et le stationnement remodelé. Le marché devrait proposer une offre alimentaire.

Le centre commercial des peupliers, premier à bénéficier de la rénovation urbaine, pour redynamiser le quartier de Nétreville - Radio France
Le centre commercial des peupliers, premier à bénéficier de la rénovation urbaine, pour redynamiser le quartier de Nétreville © Radio France - Laurent Philippot

Driss Ettazaoui, vice-président en charge de la politique de la ville à Évreux Portes de Normandie le promet, _"ce n'est pas un simple toilettage, il s'agit de redonner de la dignité aux gens"_. Une maison du projet, déjà construite, servira de lieu d'informations pour les habitants du quartier, car les chantiers, qui doivent s'étaler sur une période de 5 à 10 ans, sont nombreux. Devant ce projet à cent millions d'euros, le maire d'Évreux, Guy Lefrand, quelque peu chahuté ces derniers temps au sein de sa propre majorité municipale  sur sa gestion des finances, se veut rassurant :

Pas d'impact sur la dette de la ville d'Évreux" - Guy Lefrand, maire d'Évreux et président d'Évreux Portes de Normandie

Une dette qui actuellement s'élève à 84 millions d'euros. Guy Lefrand promet de réduire l'endettement de six millions en 2019. Mais certains prédisent une dette de 100 millions à la fin du mandat. 

Une nouvelle salle multi-sports d'une capacité de 3500 spectateurs

Le constat est clair : il n'y a pas assez d'équipements sportifs dans le quartier. La nouvelle salle multi-sports (24 millions millions d'euros) accueillera l'équipe professionnelle de l'ALM Évreux Basket et des associations sportives, elles sont dix dans le quartier et comptent 1200 adhérents. L'équipement municipal du quartier, le gymnase Jean Bart, est en effet saturé. Il est pourtant ouvert du lundi au dimanche de 9H00 à 22h00. Avec la nouvelle salle, d'autres activités pourront être proposées, comme le volley, le hand-ball ou le badminton.  Un dojo, une salle de boxe et une salle de musculation complèteront l'équipement

La maison du projet, créée par la volonté de l'État, est déjà sortie de terre - Radio France
La maison du projet, créée par la volonté de l'État, est déjà sortie de terre © Radio France - Laurent Philippot

Un nouveau groupe scolaire de 13 classes

Deux écoles du quartier, Christophe Colomb et Paul Éluard, vétustes,  vont être détruites. Les zones d'habitation dans le quartier ayant évolué, le nouveau groupe scolaire sera construit dans le nord-est de Nétreville. Il comprendra 4 à 5 classes maternelles et 8 à 9 classes élémentaires. La livraison du nouveau groupe scolaire est prévue en 2020.

35 millions  pour l'amélioration de l'habitat

Une maison des seniors avec 140 appartements sera construite. L'édifice abritera également une maison de santé, la future mairie annexe et une bibliothèque/médiathèque. Trois bâtiments, des LoPoFa (logements populaires et familiaux) vont être démolis car considérés vétustes, voire insalubres. Plusieurs, notamment dans la résidence du fer à cheval vont être rénovés. "L'intérêt" explique Jacques Furon, le président du comité régional Action Logement, "c'est de faire venir des salariés dans ces quartiers". Il faut donc leur proposer une meilleur cadre de vie avec un accès au service public, des activités sportives et culturelles ou des liaisons de transports, dont se plaint Auffray, qui habite le quartier depuis sept ans : "ici il y a un bus toutes les trente minutes ou toutes les heures, alors qu'à La Madeleine, c'est tous les quarts d'heure". Driss Ettazaoui se veut confiant et l'assure : "dans quelques années, Nétreville, ce sera the place to be à Évreux ! ". Rendez-vous dans dix ans ?