Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : plus de 900 000 euros pour la SOCAT dans le cadre du Plan de relance

-
Par , France Bleu Périgord

Grâce au Plan de relance, la sociéte SOCAT-DELMON Group va bénéficier d'une aide à l'investissement. C'est grâce à un projet bien précis qu'ils ont pu en bénéficier. L'objectif est de robotiser une partie du site pour sauvegarder l'emploi, et même créer des postes.

Le plan de relance en Nouvelle-Aquitaine va bénéficier à dix entreprises.
Le plan de relance en Nouvelle-Aquitaine va bénéficier à dix entreprises. © Radio France - Thibault DELMARLE

Une bonne nouvelle pour l'industrie locale. La SOCAT va bénéficier d'une enveloppe de 905 000 euros pour développer son activité, dans un projet global de 2,11 millions d'euros d'investissement. C'est dans le cadre du Plan de relance que cette aide est apportée à l'entreprise. 

-25% de chiffre d'affaires

Depuis le début de la crise sanitaire, les carnets de commande de l'entreprise se sont vidés. Elle fournit les pièces en caoutchouc pour des éléments de moteurs d'avions et de voitures. Le trafic aérien a chuté de 55% en 2020 et mettra de longues années à se relever. Du côté de l'automobile, la fermeture des concessions imposées par le confinement va avoir un impact considérable sur la demandes des constructeurs auprès de la SOCAT, d'ici la fin de l'année.

Le préfet de Dordogne, Frédéric Périssat, est venu visiter l'usine. Il a également pris connaissance des détails du projet.
Le préfet de Dordogne, Frédéric Périssat, est venu visiter l'usine. Il a également pris connaissance des détails du projet. © Radio France - Thibault Delmarle

L'entreprise a enregistré une baisse de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit 25%  de moins que l'année dernière.

Le Plan de relance proposé par l'Etat va donc lui permettre d'investir dans de nouveaux robots pour la production de pièces très spécifiques pour les moteurs de voitures Mercedes-Benz. Cette enveloppe va permettre l'achat de robots nécessaires à la fabrication de ces pièces. Les tâches réalisées par ces robots ne seraient rentables si elles l'étaient uniquement par des salariés. Cette robotisation va donc permettre de sauvegarder l'activité sur place mais aussi l'embauche, à terme, d'une vingtaine de salariés chargés de piloter ces robots. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess