Économie – Social

Plusieurs festivals menacés par le mouvement des intermittents dans le sud

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Provence, France Bleu Roussillon et France Bleu Vaucluse mardi 17 juin 2014 à 12:07

Le Printemps des Comédiens de Montpellier est en grève

Le conflit des intermittents du spectacle s'intensifie. Forte mobilisation lundi : entre 1.000 et 2.000 personnes à Marseille, 400 à Montpellier... mais le gouvernement a annoncé qu'il validerait l’accord.

La journée de lundi a été marquée par une forte mobilisation des intermittents à Marseille tout comme à Montpellier. Samedi matin déjà, quelque 300 salariés du festival d'Aix-en-Provence ont manifesté dans les rues de la ville pour "sensibiliser le public". Mais le gouvernement reste ferme sur sa position : il ne reviendra pas sur l'accord d'assurance-chômage, tout en se disant prêt à remettre à plat le système de l'intermittence.

Premières manifestations déjà touchées par le mouvement

Le Printemps des Comédiens de Montpellier, premier festival affecté depuis son ouverture le 3 juin, est en grève. Uzès Danse est le premier festival à être officiellement annulé . La direction en a annoncé la déprogrammation le week-end dernier. La question se pose maintenant pour les festivals d’Aix-en-Provence et le "In" d’Avignon.

A lire aussi > Déferlantes, Estivales, Electrobeach : les festivals d’été menacés en Roussillon > En Vaucluse, les professionnels du tourisme redoutent une catastrophe économique si les festivals sont annulés > Menacé d'annulation, le Festival d'Avignon ouvre malgré tout sa billetterieSur la carte En rouge : les festivals en grève ou annulésEn orange : les manifestations menacées> Découvrir la carte en plein écran

Partager sur :