Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : plusieurs milliers de manifestants ce mardi dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé ce mardi matin dans le département de l'Hérault, notamment à Montpellier, Béziers et Sète.

Plusieurs milliers de manifestants dans l'Hérault notamment à Montpellier, Béziers et Sète (illustration)
Plusieurs milliers de manifestants dans l'Hérault notamment à Montpellier, Béziers et Sète (illustration) © Radio France - Marie Ciavatti

Hérault, France

La journée de mobilisation a commencé tôt ce mardi devant le collège Gérard Philippe dans le quartier Prés d'Arènes à Montpellier. Une soixantaine de parents d'élèves et d'enseignants se sont rassemblés pour protester contre la réforme des retraites. Ensuite, tous ont rejoint le défilé organisé par l’intersyndicale qui est parti de la place Zeus à 10h30. Le cortège montpelliérain a réuni 2.500 personnes selon la CGT, 1.300 selon la préfecture.

À la même heure et pour les mêmes raisons, des manifestants avaient rendez-vous devant la Bourse du travail de Béziers. 2.000 selon la CGT, 1.500 selon la préfecture qui a également recensé 200 personnes à Sète.

Dans le même temps, une cinquantaine de policiers se sont rassemblés devant l’Hôtel de police de Montpellier pour rendre un hommage silencieux a leur collègue mort dans le Rhône, fauché par un automobiliste en fuite.

À la mi-journée, ce sont les professionnels de l'enfance qui sont descendus dans la rue. Une bonne centaine de personnes se sont retrouvées devant la préfecture à l'appel du collectif "Pas de bébé à la consigne" pour demander une meilleure qualité d'accueil dans les crèches. "Aujourd'hui, il y a moins d'espace pour les enfants, moins d'encadrement et le personnel est moins bien formé" déplore un des participants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu