Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Podiocom exporte ses véhicules événementiels de Janzé à Dubaï

-
Par , France Bleu Armorique
Janzé, France

Installée à Janzé, la société Podiocom loue des cars podiums et des véhicules publicitaires. Elle est un leader européen sur ce marché. Aujourd'hui, elle ajoute une corde à son arc en vendant des semi-remorques aménagées pour de la formation à Dubaï.

Un des douze semi-remorques à partir pour Dubaï
Un des douze semi-remorques à partir pour Dubaï © Radio France - Brigitte Hug

En 1985, Christian Plantegenest fait son premier Tour de France cycliste en tant que chauffeur. C'était alors son métier. "En voyant la caravane, je me suis dit qu'il y avait quelque chose à faire.". L'idée lui vient de transformer et décorer des véhicules pour le Tour. Il crée sa société Podiocom. Pari réussi! Les organisateurs de la Grande Boucle lui font confiance depuis. Le Tour l' aidera à se forger une réputation. D'autres clients font appel à lui dans le secteur de la banque, des assurances, des médias, sans compter les équipes cyclistes et les clubs de foot. Aujourd'hui, il possède une flotte de 160 véhicules qu'ils louent, avec chauffeurs, pour des événements sportifs, des concerts ou des tournées promotionnelles.

Christian Plantagenest, le patron de Podiocom
Christian Plantagenest, le patron de Podiocom © Radio France - Brigitte Hug

Rien n'arrête l'ancien chauffeur. Il transforme des classiques bus et poids-lourds en camion-régie, en car-podium avec terrasse ou salle de cinéma, en mini-hôtel, en véhicule d'accueil. "Le plus grand déplié fait 170 m2, 13 m sur 13. Il sert de bureau mobile pour une compagnie d'assurances en cas de crise. On monte 65 ordinateurs, des panneaux phoniques.". Les huit salariés de Podiocom réalisent de vraies prouesses. Ils aménagent, décorent, sonorisent. Ils font de la mécanique, de la tôlerie, de la menuiserie, de l'électricité. Christian Plantegenest fait aussi appel à une quinzaine de fournisseurs. Par exemple, pour les impressions grand format extérieurs.

Le car des coureurs de Direct Énergie va tourner 9 mois
Le car des coureurs de Direct Énergie va tourner 9 mois © Radio France - Brigitte Hug

Douze semi-remorques destinées à faire de la formation itinérante

En ce moment, les employés terminent l'agencement d'un car pour une équipe de coureurs cyclistes. Des douches et une salle de massage y ont été installées. "Le car part sur la Tro Bro Leon et va tourner pendant neuf mois.". C'est Podiocom aussi qui a préparé le bus impérial pour le Stade rennais, lors des Coupes de France et d'Europe. À chaque fois, trois fois hélas, il est resté dans le hangar. Mais rassure le patron, "On en met là aussi où, ça gagne! Pour les clubs de rugby de La Rochelle, Montpellier, Toulouse.".

Une semi-remorque transformée en salle de formation
Une semi-remorque transformée en salle de formation © Radio France - Brigitte Hug

Et puis, en ce moment encore, l'entreprise de Janzé aménage quatre semi-remorques de 70 m2 pour Dubaï. Elles sont destinées à faire de la formation itinérante, une sorte de "Chambre des métiers mobile" pour former des électriciens, des mécaniciens et des réparateurs frigoristes. "Il y aura une salle de formation théorique de 25 places, avec chaises, tablettes tactiles et écran led. Elle sera transformable en atelier avec huit établis.". Le patron de Podiocom a été contacté par l'Etat de Dubaï par le biais du site web au départ pour un véhicule. En fait, la société brétilienne va en vendre douze. Certains iront au Congo ou en Côte d'Ivoire faire du recrutement sur place. Les quatre premiers vont partir ces jours-ci par bateau, depuis Le Havre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess