Économie – Social

Poitiers : top départ pour la braderie Emmaüs d'automne

Par Quentin Chillou, France Bleu Poitou vendredi 16 septembre 2016 à 6:10

Plus de 20 tonnes de vêtements en vrac sont mis à la vente.
Plus de 20 tonnes de vêtements en vrac sont mis à la vente. © Radio France - Quentin Chillou

Au Parc Expo, 20 tonnes de vêtements, des milliers de chaussures, autant de livres et de vaisselle... Emmaüs Poitiers ouvre ce vendredi à 10h sa deuxième braderie de l'année. Un rendez-vous indispensable pour l'association qui y réalise 15% de son chiffre d'affaire annuel.

"Ici, dès l'ouverture... croyez-moi, les gens courent", nous confie Patricia, bénévole à Emmaüs depuis plus de 20 ans. De son aveu, elle a vu "de nombreuses braderies" semestrielles, organisées par l'association.

Le pari d'Emmaüs, c'est de monter un projet économique qui s'auto-suffit.

Les chiffres de la braderie donnent le tournis : selon le responsable Laurent Guinebretière, on y trouve "20 tonnes de vêtements au poids, sur cintre nous avons 10.000 pièces, des livres y'en a à peu près 50.000, du mobilier sur 3.000 m², de la vaisselle sur 2.500m², plusieurs milliers de chaussures... c'est le résultat d'un travail de six mois !"

Objectif pour Emmaüs : renflouer les caisses. L'association réalise à chaque braderie environ 150.000 euros de chiffre d'affaire. De quoi assurer la pérennité du collectif, "car la précarité ne diminue pas !".

Deuxième idée derrière ce grand rendez-vous poitevin : créer du lien social. "La communauté Emmaüs est aussi importante humainement qu'économiquement", explique Laurent Guinebretière. "Il faut combattre la pauvreté, mais aussi la solitude".

Au total, cinquante bénévoles, autant de compagnons et "une classe du lycée Saint-Jacques" ont participé à l'organisation colossale de la braderie. Ils espèrent distribuer entre 20 et 25.000 tickets de vente.

Le bar du Parc Expo se transforme en magasin de vêtements - Radio France
Le bar du Parc Expo se transforme en magasin de vêtements © Radio France - Quentin Chillou

Partager sur :