Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pôle Emploi épaule le secteur du bâtiment qui peine à recruter dans l'Yonne

mardi 9 octobre 2018 à 19:17 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

Tous les mardis jusqu'au 30 octobre, Pôle Emploi organise l'opération "#VersUnMétier" pour faire la promotion des secteurs en tension dans l'Yonne. Le bâtiment, mais aussi l'industrie ou les transports ne parviennent pas à trouver de la main d’œuvre qualifiée. Pourtant des offres, il y en a.

Une trentaine d'offres d'emplois dans le bâtiment , essentiellement en CDI, affichées sur les murs de l'agence auxerroise de Pôle emploi à Auxerre
Une trentaine d'offres d'emplois dans le bâtiment , essentiellement en CDI, affichées sur les murs de l'agence auxerroise de Pôle emploi à Auxerre © Radio France - Damien Robine

yonne

Mardi à Auxerre l'agence de Pôle Emploi s'est mobilisé autour des métiers du bâtiment. Pour l'occasion, une trentaine d'offres étaient affichées sur les murs. Essentiellement des contrats à durée indéterminée (CDI).

Olivier , un maçon de 44 ans est inscrit depuis trois ans à Pôle Emploi avec des périodes d'intérim et de CDD. « J'ai trouvé une annonce intéressante. Une entreprise qui cherche un chef d'équipe en maçonnerie. Maintenant est-ce que les entreprises jouent le jeu au point de vue salaire. Quand il y a de l'offre généralement, le salaire est plus facile à négocier. »

Boris, 36 ans, est agent de maintenance. Au chômage depuis plusieurs mois, il cherche à se réorienter dans la rénovation d'intérieur. Une annonce pour un poste d'électricien a attiré son attention. « Le salaire c'est suivant les compétences, mais il y a une possibilité de formation et ça c'est bien. »  

Hier à Auxerre Pôle emploi s'est mobilisé autour des métiers du batiment. Le reportage de Damien Robine

Les entreprises investissent sur un an et demi pour former un salarié

Car on ne s’improvise pas électricien ou plombier. Si les entreprises ont des exigences, elles investissent aussi beaucoup dans la formation.

Christian Duchet est secrétaire de la Fédération française du bâtiment de l'Yonne. « Quelqu'un qui est sérieux, qui est assidu, qui a envie de construire une carrière professionnelle et qui vient chez nous, on le forme. L'entreprise, elle, investie. Former quelqu'un, c'est pendant un an, un an et demi . Et ces contrats débouchent sur 80% de CDI. »

Pourtant malgré la promesse d'une formation,  suivie d'un CDI et d'un salaire minimum  20% au dessus du Smic, dans l'Yonne on manque toujours de maçons, de carreleurs ou de couvreurs.  

  - Maxppp
© Maxppp -

800 offres par mois sur le bassin de l'auxerrois

Le manque de formation des salariés, de qualification, c'est ce qui explique qu'un nombre important d'offres d'emplois ne sont pas pourvues dans de nombreux secteurs. Séverine Dutrex est la directrice de pole emploi à Auxerre.

 

Manque de formation , de qualification, c'est ce qui explique qu'un nombre important d'offres d'emplois ne sont pas pourvues dans différents secteurs d'activités. Séverine Dutrex est la directrice de Pôle emploi à Auxerre.

« Dans le bâtiment on l'a vu, mais dans les travaux publics aussi, il y a des besoins. L'industrie a besoin de personnes qualifiées. Le transport aussi est un secteur en tension avec qui nous travaillons dans des opérations de formations. Notre travail c'est de permettre aux demandeurs d'emplois de s'orienter dans un métier vers lequel ils n'étaient pas qualifiés au départ. Parce qu'on ne s'improvise pas soudeur ou plombier. Nous recevons jusqu'à  800 offres par mois rien que sur le bassin auxerrois , la plupart en CDI. On peut considérer que les demandeurs d'emplois qui ont le désir de trouver leur voie peuvent la trouver actuellement ainsi que des formations. »   

Mardi prochain, l'agence auxerroise accueillera des professionnels de la coiffure qui viendront à la rencontre des demandeurs d'emploi pour leur faire découvrir cette profession.