Économie – Social

Pôle emploi prend le virage numérique en Picardie

Par Eric Turpin et Elodie Touchais, France Bleu Picardie mardi 13 octobre 2015 à 9:39

Pôle Emploi revoit l'accueil des demandeurs d'emploi en Picardie
Pôle Emploi revoit l'accueil des demandeurs d'emploi en Picardie © Maxppp - Fred Haslin

Pôle Emploi teste depuis lundi une nouvelle formule d'accueil des demandeurs d'emploi en Picardie. Les chômeurs doivent s’inscrire sur internet pour obtenir un entretien avec un conseiller. Les après-midi sont désormais réservés aux rendez-vous.

C’est une petite révolution pour les demandeurs d'emploi en Picardie. Les 28 agences de la région réservent désormais les après-midi aux rendez-vous avec un conseiller. Les demandeurs d’emplois doivent s’inscrire sur internet pour tout entretien sur leur projet professionnel. 

Il s’agit de simplifier les démarches pour un meilleur suivi personnalisé et mettre fin aux longues files d’attentes. Quand il s’inscrit en ligne, on précise au demandeur d’emploi la liste des documents qu’il doit fournir lors de son premier entretien avec un conseiller. 

Les documents à fournir peuvent être scannés ou photographiés avec son smartphone, puis envoyés par mail afin de constituer son dossier. Le premier entretien avec un conseiller sera proposé dans un délai de 3 à 4 semaines. 

Des échanges par mail avec les conseillers sont donc encouragés. Un système déjà testé entre janvier et août dernier. 280 000 mails ont été échangés en Picardie entre les demandeurs d’emploi et leur conseiller. 

Une réforme critiquée 

Une petite révolution qui n'enthousiasme pas forcément les demandeurs d'emplois croisés devant l'agence Millevoye à Amiens.

 Franck craint de se retrouver parfois coincé à cause des après-midis réservés aux rendez-vous. « Si on a besoin d’une information, on ne l’aura pas tout de suite, il faudra attendre deux ou trois jours. Ce sera un peu plus compliqué», explique le demandeur d’emploi. 

Damien, au chômage depuis un an, voit dans cette réforme plus de contraintes dans l’organisation de ses journées. « On va devoir adapter notre train de vie à eux. Quand je n’ai pas de rendez-vous, je passe cinq minutes pour les papiers administratifs. Ce ne sera plus possible ». 

Critique aussi des syndicats. La CGT de Pôle Emploi parle de réduction du service public pour les demandeurs d’emplois et une charge de travail supplémentaire pour les agents. Elle fait circuler une pétition contre cette nouvelle organisation. 

Une meilleure prise en charge

Jean Pierre Tabeure, le directeur des opérations de Pôle Emploi en Picardie, met en avant les avantages du virage numérique. « Chaque demandeur d’emploi a le nom de son conseiller et son courriel », souligne-t-il, «Pour ceux qui le peuvent, le mieux c’est de solliciter son conseiller par courriel, faire une demande de rendez-vous et lorsqu’un demandeur d’emploi se présentera il n’aura aucune attente ». 

Pôle Emploi assure qu'en cas d'urgence, il sera possible d'obtenir un rendez-vous sous 2 a 3 jours maximum.