Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Polémique dans le Jura après des dons versés par un bailleur social à des associations

-
Par , France Bleu Besançon

Les 26.000 euros de dons versés par le bailleur social La Maison Pour Tous à plusieurs associations jurassiennes font l'objet d'une polémique. L'association Entraide Solidarité Lédonienne estime que cet argent aurait été mieux employé à améliorer la qualité des logements.

Les Restos du coeur font partie des associations qui ont bénéficié des dons (photo d'illustration)
Les Restos du coeur font partie des associations qui ont bénéficié des dons (photo d'illustration) © Radio France - Emeline Ferry

La Maison Pour Tous, bailleur social qui regroupe depuis le 1er janvier 2021 l’office public HLM du Jura et celui de St Claude, a décidé de reverser une partie de ses bénéfices sous forme de dons à plusieurs associations du département. Parmi les heureux élus, par exemple les Restos du Cœur, la SPA, le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles, ou encore l’APF France Handicap. Elles sont une dizaine d'associations à se partager une enveloppe de 26.000 euros. 

Mais ces dons passent mal auprès d'une autre association , Entraide Solidarité Lédonienne. Elle est récemment montée au créneau pour dénoncer le mauvais état de certains des 12.000 logements du parc de La Maison Pour Tous, et les conditions « indignes » dans lesquelles vivent certains locataires. Le président d’Entraide Solidarité Lédonienne, Youssef Aiboud, estime que les 26. 000 euros auraient dû être employés à améliorer ces logements sociaux.  "Nous avons fait remonter au bailleur social les problèmes de conditions de vie de certains locataires, et demandé à ce que des travaux soient effectués rapidement", explique Youssef Aiboud, "et on nous a répondu qu'il n'y avait pas d'argent, que c'était trop cher".  

On préfère distribuer de l'argent pour bien se faire bien voir de l'opinion publique" - Youssef Aiboud, président d'Entraide Solidarité Lédonienne

L'association dénonce la décision du conseil d'administration de La Maison Pour Tous de distribuer ces 26.000 euros. "En aucun cas on ne remet en cause le travail des associations bénéficiaires, bien au contraire, mais est-ce-que distribuer ainsi des dons fait partie des priorités d'un bailleur social?" s'interroge l'association. Et elle va plus loin dans l'analyse: "le message envoyé est le suivant: on n'en a rien à faire des locataires, on préfère distribuer de l'argent pour bien se faire bien voir de l'opinion publique". 

Dans bailleur social, il y a le mot social..." - Eric Poli, directeur de La Maison Pour Tous

Une position qui irrite pour le moins le directeur de La Maison Pour Tous, Eric Poli. Pour lui, c'est finalement une somme modique au regard du budget du bailleur qui a été distribuée, "_au profit des publics les plus en précarité_, la solidarité n'est pas le monopole d'une ou deux associations, mais c'est l'affaire de tous, et notamment d'un bailleur social, car dans bailleur social, il y a le mot social".  

L'entretien des logements est effectué tout au long de l'année, assure Eric Poli,  "On vient nous chercher des logements qui seraient soi-disant pas entretenus, on a 12.000 logements, c'est très compliqué d'être parfait sur l'ensemble de notre parc", constate le directeur, qui ajoute, amer :  "on a voulu aider, en complément des actions que l'on mène au quotidien dans le cadre de notre métier, et se faire fustiger pour ça, il y a de quoi se poser des questions". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess