Économie – Social

Pollution : face aux interdictions de rouler, les artisans demandent des compensations financières

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère jeudi 15 décembre 2016 à 9:10

Philippe Tiersen nouveau président de la Chambre des métiers et de l'artisanat
Philippe Tiersen nouveau président de la Chambre des métiers et de l'artisanat © Radio France - Nicolas Crozel

Au 10è jour de pic de pollution dans la région grenobloise, les restrictions de circulation pour les véhicules les plus polluants sont reconduites. 1/3 des artisans sont concernés selon la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère qui demande, non pas des dérogations, mais des aides.

"C'est effectivement une difficulté supplémentaire pour ceux qui sont concernés et il y en a quand même 30%" Philippe Tiersen le nouveau président de la chambre de commerce et de l'artisanat de l'Isère était ce jeudi l'invité de France Bleu Isère Matin. Il reconnaît que les mesures de restrictions de circulation mises en place dans le bassin grenoblois pénalisent l'activité des artisans déjà fragilisés depuis des années par la crise. Pour autant il ne souhaite pas que les artisans obtiennent des dérogations pour pouvoir circuler malgré tout. "La question de la santé publique est trop importante pour multiplier les passe-droits", estime Philippe Tiersen qui préférerait la mise en place de "dérogations économiques", autrement dit de ''compensations financières".

Philippe Tiersen invité de France Bleu Isère Matin évoque aussi la reprise timide mais réelle de l'activité particulièrement marquées dans le secteur du bâtiment et affirme sa volonté d'aider les artisans à se doter des outils modernes, et notamment les sites internet et applications pour améliorer leurs relations avec les clients.

Philippe Tiersen le nouveau président de la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère

À lire aussi