Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pompiers de Moselle: la CGT dépose plainte contre sa direction pour effraction et atteinte au droit syndical

mardi 7 novembre 2017 à 20:07 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

La CGT des pompiers de Moselle a déposé plainte contre sa direction pour effraction et atteinte au droit syndical. Le syndicat dénonce le changement de serrure par la hiérarchie de son local syndical à Metz. La direction dément toute tentative de représailles après la grève de juin dernier.

Service départemental d'incendie et de secours
Service départemental d'incendie et de secours © Maxppp - Alexandre Marchi

Ambiance tendue chez les pompiers de Moselle entre la direction et la CGT. Le syndicat a déposé plainte auprès du procureur de la République de Metz après avoir constaté que la direction avait changé fin août la serrure de leur local syndical à Metz. Ils dénoncent une effraction. La CGT dénonce aussi des sanctions disciplinaires à l'encontre de pompiers professionnels qui avaient fait grève en juin dernier pour protester contre le manque d'effectif et un projet de réorganisation des gardes de nuit.

La CGT parle de représailles après la grève de juin, la direction dément

Pour le représentant CGT des pompiers de Moselle, la direction a changé la serrure de leur local syndical fin août pour leur faire payer la grève du mois de juin, Jean-Philippe Parella parle de "représailles". Le colonel François Vallier qui dirige les pompiers de Moselle s'"étonne" de cette plainte. Le directeur du service départemental d'incendie et de secours se défend de toute mesure de rétorsion.

Pour la direction des pompiers, la CGT a été averti plusieurs fois par courrier qu'ils devaient céder ce local syndical à Metz alors qu'un autre est déjà à leur disposition à l'état major, à St Julien les Metz et qu'il tenait à leur disposition les clés de l'ancien local pour récupérer leurs documents. La direction dément aussi des sanctions disciplinaires qui cibleraient les anciens grévistes. Mais ces derniers comptent les contester devant le tribunal administratif. ça promet des semaines encore bien tendues.

Reportage de Cécile Soulé pour France Bleu Lorraine