Économie – Social

Porcelaine : chômage partiel chez Deshoulières

France Bleu Limousin jeudi 30 avril 2015 à 19:20

Les sites de production du porcelainier Deshoulières vont subir des périodes de chômage partiel en mai. Le carnet de commandes est insuffisant.

La mesure est déjà en application à Chauvigny, dans la Vienne : une semaine de chômage partiel en avril, les vendredis chômés. En mai ce sera au tour des 65 employés du site du Dorat, en Haute-Vienne : ils vont rester chez eux lors de la deuxième partie du mois de mai. Une quinzaine de jours de chômage partiel a été actée en comité d'entreprise et validée par la direction du travail.

Cela va permettre à Deshoulières d’économiser environ 250 mille euros de salaires, qui seront payés par l’État.

Le porcelainier en arrive là à cause d'une baisse du nombre de commandes et à de sérieux problèmes de trésorerie. Le directeur des sites de production vient d'ailleurs de demander un nouvel étalement d'une dette contractée auprès de la communauté de communes, suite à des loyers impayés.

Comme nombre de ses confrères, Deshoulières rencontre de véritables difficultés économiques. Les précédentes remontent à 2008-09, avec du chômage partiel et la suppression d'une dizaine de postes à Chauvigny. 2015 est déjà une année noire : Bernardaud a récemment licencié 7 personnes à Limoges, Marseille et Lyon, où une boutique doit fermer. Signe que les temps sont toujours aussi durs pour la porcelaine de Limoges, malgré des efforts d'innovations et de diversification.