Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Masque obligatoire : une bonne nouvelle pour les commerçants de "Family village" à Ruaudin

-
Par , France Bleu Maine

A partir du lundi 20 juillet, le port du masque sera obligatoire dans les lieux clos. Pour les boutiques du centre commercial "Family village" à Ruaudin près du Mans, c'est une bonne nouvelle.

A partir du lundi 20 juillet, les clients devront obligatoirement porter un masque dans les magasins
A partir du lundi 20 juillet, les clients devront obligatoirement porter un masque dans les magasins © Maxppp - Vanessa MEYER

Pour faire des emplettes dans un magasin, il faudra désormais impérativement porter un masque. Une mesure obligatoire à partir du lundi 20 juillet dans les lieux clos pour éviter la propagation du coronavirus

"Ce décret sera une manière de nous protéger"

Dans la zone commerciale "Family village" de Ruaudin près du Mans (Sarthe), le port du masque était déjà obligatoire depuis le déconfinement dans la plupart des 25 magasins. Le décret ne changera donc pas grand chose, mais il aura au moins le mérite de mettre les choses au clair, estime un vendeur d'une boutique de prêt-à-porter: "avant, certains clients sans masque étaient mécontents lorsqu'on leur refusait l'entrée du magasin. Certains essayaient de négocier. Ils ne nous prenaient pas au sérieux. Ce décret, ce sera donc une manière de nous protéger et de pousser les gens à porter le masque".

Pas de masque, pas de shopping

Désormais, la règle est simple et implacable : pas de masque, pas de shopping. "Si quelqu'un oublie son masque, on sera désolé, mais on ne pourra pas le faire entrer dans notre boutique. Avant on proposait des masques jetables, mais nos stocks ne sont plus suffisants. Le clients devra trouver une solution ou faire demi-tour", poursuit le vendeur. 

Une contrainte qui ne pose pas de problème à ce client."Même avant que cela devienne obligatoire, je portais un masque dans les magasins. C'est devenu une habitude. J'en ai toujours un chez moi ou dans ma voiture", assure le jeune homme, ses paquets à la main.

Une affichette rappelle aux clients des magasins du centre commercial de porter leur masque en entrant
Une affichette rappelle aux clients des magasins du centre commercial de porter leur masque en entrant © Radio France - Alice Kachaner

Certains commerçants craignent une baisse de la fréquentation

Mais les clients seront-ils tous aussi prévoyants? C'est la question que se pose la gérante d'un magasin de chaussures de la zone commerciale. Elle craint des conséquences sur son chiffre d'affaires : "certaines personnes qui sont hostiles au port du masque risquent de ne plus venir en magasin. Il y aura sans doute une baisse de la fréquentation."

Pour éviter de mettre des clients à la porte, certains magasins proposeront des masques en tissu à la vente.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess