Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Portbail : les usagers du port en colère

samedi 15 août 2015 à 19:57 - Mis à jour le samedi 15 août 2015 à 20:10 Par Marion Aquilina, France Bleu Cotentin

Une centaine de personnes se sont réunies ce samedi matin dans la Manche, à Portbail, pour créer le CDUPP. La nouvelle association se bat pour le désenvasement du port.

Des habitants de Portbail et des touristes luttent contre le désensablement dans le port de Portbail.
Des habitants de Portbail et des touristes luttent contre le désensablement dans le port de Portbail. © Radio France - Marion Aquilina

Portbail sans son port, ce ne serait pas Portbail. Le CDUPP (le Comité de Défense des usagers du Port de Portbail) se bat pour le désenvasement du port. L’association a été créée ce samedi matin. 

"C'est la mort du port"

Le problème d’ensablement dure depuis plusieurs années. Mais faute d’argent, le sable est resté au fond du port. Impossible d'entrer ou de sortir du port . Les habitants de Portbail ont remarqué que les plaisanciers préfèrent maintenant aller à Carteret : "À une époque on avait une bonne vingtaine de bateaux de Jersey à chaque week-end d’été". 

Les panneaux de Portbail barrés pour pointer du doigt le problème d'ensablement du port. - Radio France
Les panneaux de Portbail barrés pour pointer du doigt le problème d'ensablement du port. © Radio France - Marion Aquilina

A court terme ce sera rapidement une catastrophe. Yannick Lecerf est président du CDUPP : "C'est la mort du port si les autorités n'interviennent pas rapidement par le financement du désenvasement et c'est une perte économique importante pour Portbail . Le port fait vivre les commerçants."

Les travaux de désensablement coûteraient 350 000€. Le maire de Portbail, Guy Cholot, explique que les caisses sont vides et que ça ne dépend pas de lui mais du conseil départemental.

Port de Portbail envasement yannick lecerf président du CDUPP