Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour encourager des commerçants à s'installer la mairie de Bolbec paye leur loyer

Depuis plusieurs mois près d'une quinzaine de boutiques ont mis la clé sous la porte dans le centre-ville de Bolbec (Seine-Maritime). Pour enrayer ces fermetures à répétition, la municipalité va payer le loyer pour encourager les implantations commerciales.

Dans la rue de la République, à Bolbec, plusieurs locaux sont vides.
Dans la rue de la République, à Bolbec, plusieurs locaux sont vides. © Radio France - Romain Chevalier

Rue de la République à Bolbec, la rue piétonne du centre-ville, le constat est assez saisissant. Près d'une quinzaine de locaux sont entièrement vides, et ce n'est pas fini puisque trois magasins vont eux-aussi définitivement fermer leurs portes en cette fin d'année. "Comme il y a beaucoup de fermetures, il y a moins de passage en ville et donc on devient moins attrayant ", témoigne Béatrice Beaulieu, la présidente de l'association des commerçants de Bolbec. Elle poursuit :

Les gens ce qu'ils recherchent quand ils viennent dans un centre-ville c'est des magasins de chaussures, de vêtement pour les hommes et pour les femmes, etc. Et cette diversité on ne l'a plus à Bolbec."  

Un magasin de Bolbec ayant mis la clé sous la porte.  - Radio France
Un magasin de Bolbec ayant mis la clé sous la porte. © Radio France - Romain Chevalier

Des loyers trop chers

Gérante d'une épicerie fine dans le centre-ville de Bolbec, Béatrice Beaulieu, va elle aussi fermer son magasin d'ici quelques semaines. Selon elle, les loyers sont trop chers et les contrats ne sont pas adaptés : " A l'heure actuelle il faut faire des baux précaires, les 3-6-9 comme c'est le cas aujourd'hui c'est très compliqué.

Actuellement, les commerçants s'engagent sur trois ans. "Trois ans c'est devenu long pour nous vu la conjecture économique", précise Béatrice Beaulieu, la présidente de l'association des commerçants de Bolbec.

Les 3 premiers mois gratuits

Consciente de ces difficultés, la mairie de Bolbec a décidé d'aider de nouveaux commerçants à s'installer. Pour cela elle va payer une partie de leur loyer. " _Les trois premiers mois de loyer sont gratuits_, c'est-à-dire que c'est la ville qui assume complètement le loyer. Les trois autres mois suivants, la personne payera la moitié du loyer, puis les trois suivants 75%, pour voir au bout d'une année si la personne est en capacité de payer la totalité " raconte Dominique Métot, le maire de Bolbec. 

Plusieurs locaux consécutifs sont inoccupés actuellement.   - Radio France
Plusieurs locaux consécutifs sont inoccupés actuellement. © Radio France - Romain Chevalier

Pour Christophe Doré, le président de la chambre de métiers et de l'artisanat de Seine-Maritime, c'est presque la solution de la dernière chance : " C'est presque un plan Marshall. Faut vraiment que l'on fasse des choses importantes et maintenant". Avec cette méthode, la municipalité souhaite avant tout favoriser des implantations pérennes. 

Même si la mairie recherche principalement des commerces de vêtements ou de chaussures, absents de l'hypercentre, toute candidature sérieuse est la bienvenue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu