Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Quelque 100 jeunes de Villefontaine recrutés par le Village de marques, selon l'ex-maire de la commune

mercredi 16 mai 2018 à 13:10 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

400 à 450 emplois créés à l'ouverture, voilà ce qu'annoncent le promoteur du Village de marques et les élus, partisans du projet. A terme, lorsque toutes les enseignes auront ouvert il est question de 700 postes. Rencontre avec un jeune de Villefontaine, recruté par une des enseignes.

Raymond Fayssaguet, ancien maire de Villefontaine et ardent défenseur du Village de marques (ici lors de la pose de la 1ere pierre le 15/09/2016) se réjouit des embauches de jeunes de sa commune.
Raymond Fayssaguet, ancien maire de Villefontaine et ardent défenseur du Village de marques (ici lors de la pose de la 1ere pierre le 15/09/2016) se réjouit des embauches de jeunes de sa commune. © Radio France - Céline Loizeau

Villefontaine, Villefontaine, France

Le volume d'emplois créés, c'est souvent ce que les partisans du projet de Village de marques ont mis en avant pour défendre un projet qui fut au cœur de nombreuses contestations localement. Au démarrage, 400 à 450 emplois directs voient le jour. D'autres suivront, car aujourd’hui il reste encore environ 30% des emplacements libres. Le promoteur, la Compagnie de Phalsbourg, a toujours dit que The Village n'ouvrira pas avec l'ensemble de enseignes. Certaines se manifesteront, se décideront après plusieurs mois de vie du centre. A terme, le chiffre de 700 emplois directs est annoncé.

Pour un tel recrutement, la mission a été confiée au Pôle emploi de Villefontaine. Un guichet unique par lequel il fallait passer pour déposer son CV. Les équipes ont ensuite fait une pré-sélection pour les marques. Pôle emploi a même proposé à certains candidats retenus des formations, notamment sur les codes du luxe ou pour avoir quelques notions d'anglais puisque The Village veut attirer des clients étrangers, qui se rendent ensuite vers les stations de ski. Un grand job-dating avec plus de 1.000 candidats retenus a eu lieu fin mars à Villefontaine et les enseignes ont alors fait leur choix. C'est d'ailleurs toujours Pôle emploi qui va gérer les prochaines offres à pourvoir. Pour faire acte de candidature, un mail : villageemploi.38171@pole-emploi.fr Notez que certaines enseignes ont procédé à des mutations ou à quelques recrutements "maison" sur des postes spécifiques.

Raymond Fayssaguet, ancien maire de Villefontaine et défenseur depuis toujours du Village de marques, assure qu'une centaine de jeunes habitants de sa commune ont trouvé du travail grâce à The Village. C'est le cas d'Anthony, Villard de 19 ans, recruté par la marque allemande Zwilling. 

Rencontre avec Anthony à quelques heures de l'ouverture.

Concernant le chantier, selon le promoteur, il a fait travailler jusqu'à 1.200 personnes lors des périodes les plus fortes.