Économie – Social

Pour la CGT à Nice, la mobilisation va au delà de la loi Travail

Par Violaine Ill, France Bleu Azur jeudi 31 mars 2016 à 10:35

Gérard Ré
Gérard Ré © Radio France - CGT

Le mécontentement des salariés est général selon Gérard Ré, invité de France Bleu Azur ce jeudi matin. Le secrétaire départemental de la CGT 06 demande le retrait du projet de loi travail mais il y a aussi des revendications par secteurs sur des hausses de salaires.

Le secrétaire départemental de la CGT annonce de très nombreux préavis déposés dans les Alpes-Maritimes ce jeudi 31 mars pour demander le retrait du projet de loi du ministre du Travail. Le mot d'ordre est l'abandon de la loi de Myriam El Khomri, mais de nombreuses entreprises ont ajouté des demandes de hausses de salaires et elles dénoncent de difficiles conditions de travail. Le mécontentement est global selon le syndicat.

Ce sera la "loi du patron" qui s'applique.

Gérard Ré dénonce dans ce projet de loi en premier lieu la "philosophie générale" avec des facilités données au patronat. Selon lui, les chefs d'entreprises notamment des PME auront beaucoup plus les mains libres sur le paiement des heures supplémentaires et c'est regrettable.

La CGT s'attend à plus de manifestants à Nice à 14h que lors des précédentes mobilisations.