Économie – Social

Pour le patron du Medef, le gouvernement stresse les entreprises

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 18 février 2014 à 12:01 Mis à jour le mardi 18 février 2014 à 12:02

Pierre Gattaz, président du Medef
Pierre Gattaz, président du Medef © MaxPPP

Mardi, Pierre Gattaz a demandé un moratoire sur ces projets de loi qui selon lui stressent les entreprises. Le président du Medef signale également à François Hollande que dans le cadre du pacte de responsabilité, il préfère désormais éviter de parler de "contreparties" de la part des entreprises.

"Quand je vois les projets de loi dans les tuyaux, j'ai très très peur". Mardi, Pierre Gattaz a formulé une demande étonnante : le président du Medef (principale organisation patronale) veut un moratoire sur une quinzaine de projets de loi qui selon lui stressent les entreprises françaises. Un nouvel épisode du "Je t'aime moi non plus" entre le patron des patrons et le président de la République.

"Stress sur le dos des patrons"

Pour Pierre Gattaz, une accumulation de projets de loi fait peser en ce moment sur le dos des patrons un stress inacceptable : lois sur les stages, la pénibilité, l'apprentissage, les contrats de génération, ou encore sur les ventes d'entreprise. Le président du Medef, lors de sa conférence de presse mensuelle, en est finalement arrivé à illustrer son propos avec le sujet chaud du moment : le pacte de responsabilité. Il souhaite renommer l"observatoire des contreparties" de François Hollande, pour le transformer en "comité de suivi du pacte", un terme selon lui moins "agressif". Pour des syndicats contactés par France Bleu, il s'agit surtout d'enterrer ces contreparties demandées par l'État en l'échange des 30 milliards de baisse de cotisations patronales.

Le sacerdoce du pacte de responsabilité

Ces contreparties ont fait l'objet d'une polémique il y a quelques jours à Washington, où Pierre Gattaz accompagnait François Hollande en visite officielle. Le président du Medef avait alors carrément rejeté le principe de contreparties, avant de revenir sur ses propos le lendemain. Il avait même été jusqu'à mettre en ligne sur le site du Medef une vidéo pour s'expliquer auprès des membres de l'organisation, qui se déchirent autour du pacte de responsabilité.

Get Flash to see this player.

Source MEDEFtv

Lancé en décembre dernier, le pacte de responsabilité est censé être prêt dès la fin mars. Son but affiché est de proposer aux entreprises une baisse des charges et une simplification administrative, contre des embauches et un meilleur dialogue social.

Pacte de responsabilité : les détails du système, les questions - Aucun(e)
Pacte de responsabilité : les détails du système, les questions