Économie – Social

Pour payer moins cher, Paris se lance dans l’achat groupé avec d’autres villes

Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 9:22

Paris
Paris © Radio France - Martine Bréson

La ville de Paris souhaite pouvoir faire des achats groupés avec d’autres villes françaises ou européennes pour faire des économies. Le Conseil de Paris doit donner son aval mardi matin.

L’argent public se fait rare. Les villes doivent faire des économies. Pour payer moins cher, Paris veut se lancer dans l’achat groupé avec d’autres villes françaises ou européennes. La capitale finalise des associations avec des villes comme Lyon, Bordeaux ou Strasbourg mais aussi avec Madrid, Rome, Athènes, Lisbonne ou encore Tallinn en Estonie. La mise en place va mettre un peu de temps. Elle devrait être finalisée en décembre 2015, peut-être pour la Cop 21.

Des particuliers et des associations font déjà des achats groupés mais pour des villes, ce serait une première sur le continent. Des appels d’offres européens vont être lancés d’ici quelques mois. L’idée est née le 26 mars 2015 à Paris, à l’occasion d’une rencontre entre des maires de capitales européennes. Anne Hidalgo et certains de ses collègues se sont dit que s’ils achetaient ensemble, ils pourraient obtenir des prix plus intéressants. Ils envisagent aussi, toujours ensemble, d’être plus écolos en faisant par exemple des achats groupés pour acheter de l’électricité verte à des prix plus bas.

Les achats groupés sont aussi un moyen de faire pression sur les industriels pour qu’ils répondent à des demandes précises. La ville de Paris voudrait par exemple des camions poubelles non polluants plus performants mais elle n’en achète que 30 par an. Pour un industriel, ce n’est pas économiquement intéressant. Avec un achat groupé, la commande devient beaucoup plus importante et elle peut séduire des entreprises.