Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : pour retrouver un nouveau souffle Vinexpo s'exporte à Paris à partir de 2020

mardi 31 octobre 2017 à 12:08 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Paris, France Bleu Gironde et France Bleu

Le célèbre salon des vins et spiritueux Vinexpo enregistre une baisse du nombre de visiteurs chaque année depuis 2008. Les visiteurs se plaignent de logements trop chers, de problèmes de transports et d'un accueil pas assez prestigieux. Pour se relancer, Vinexpo va proposer un salon à Paris en 2020.

Vinexpo s'exporte à Paris à partir de 2020.
Vinexpo s'exporte à Paris à partir de 2020. © Radio France - Mélanie Juvé

Bordeaux, France

40 000 visiteurs en 2017, c'est 11% de moins que pour la précédente édition en 2015. Vinexpo perd des visiteurs chaque année à Bordeaux. La faute notamment à des transports jugés peu pratiques et mal indiqués pour les acheteurs étrangers. C'est le résultat d'une étude commandée par la société à un cabinet de conseil.

"On s'est retrouvés avec des acheteurs chinois perdus à la gare de Blanquefort par 40 degrés et aucune information en anglais pour les aider. Ces acheteurs risquent de ne plus revenir à Bordeaux", s'exclame Patrick Seguin, directeur de la Chambre de commerce et d'industrie de la Gironde et actionnaire majoritaire de Vinexpo.

L'entreprise pointe aussi des logements jugés "trop chers" et demande aux hôteliers qui augmentent leurs tarifs de manière excessive pendant le salon à proposer des tarifs raisonnables.

Vinexpo s'exporte à Paris pour retrouver son attractivité

Autre point noir soulevé par l'étude commandée par Vinexpo : le manque de lignes aériennes directes en classe affaire ou première classe en provenance des pays d'origine des grands acheteurs. "Les acheteurs sont obligés d'atterrir à Paris et de faire la correspondance en avion de ligne jusqu'à Bordeaux et ça les agace", explique Patrick Seguin.

Alors, pour se relever, la société Vinexpo lance un second salon des vins et spiritueux en France, à Paris. L'objectif : retrouver l'attractivité que le salon a perdu à Bordeaux, dans la capitale. "Choisir Paris c'est aussi choisir un territoire neutre, on espère ainsi faire venir les exposants qui sont réticents à venir à Bordeaux à cause de la concurrence, notamment les vins alsaciens, bourguignons ou encore champenois".

La prochaine édition de Vinexpo à Bordeaux se tiendra du 13 au 16 mai 2019 et à Paris à Porte de Versaiilles du 13 au 15 janvier 2020. Le salon se tiendra toujours tous les deux ans à Bordeaux, les années impaires. Et maintenant à Paris les années paires.