Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Pour soutenir les horticulteurs, le département du Loiret achète 500.000 euros d'arbustes et de fleurs

-
Par , France Bleu Orléans

C'est un plan de soutien financier à la filière horticole unique en France, selon le Département : le Loiret achète 500.000 euros de productions aux horticulteurs locaux, durement touchés par la crise sanitaire liée au coronavirus. Ces plantes et arbustes embelliront les sites départementaux.

Les 100.000 fleurs plantées en octobre ont éclos à la fin du mois de mars
Les 100.000 fleurs plantées en octobre ont éclos à la fin du mois de mars © Radio France - Nicolas Joly

"Afin de venir en aide aux producteurs de la filière horticole, secteur agricole le plus durement touché par la crise sanitaire, le Département du Loiret a décidé d’acheter 500.000 € de productions". C'est ce qu'annonce le président du conseil départemental Marc Gaudet, dans un communiqué, ce mercredi.

Sauver la trésorerie des horticulteurs loirétains

L’objectif est de "permettre aux horticulteurs du Loiret de disposer d’un fond de trésorerie, tout en mettant en valeur l’attractivité du territoire loirétain", indique le Département qui affirme être le premier en France à mettre en place ce type de soutien financier.

Catastrophe économique pour l'horticulture

Il est vrai qu'avec l'épidémie de coronavirus et le confinement, les horticulteurs n'ont quasiment plus aucun débouché : les jardineries sont fermées, ainsi que le plupart des points de vente. "C'est une catastrophe, nous allons devoir jeter 80% de notre production", avait indiqué à France Bleu Orléans, fin mars, Jean-Marie Fortin, président du syndicat des horticulteurs du Loiret. En effet, explique le Département, "80% de la commercialisation des horticulteurs se fait entre mi-mars et fin mai".

Un chèque de 500.000 euros

La collectivité va donc acheter pour 500.000 euros de productions locales aux horticulteurs du Loiret : "cette somme d’achat sera répartie équitablement entre chaque horticulteur ayant répondu positivement à la sollicitation du Département." Une partie importante sera réservée aux sites de la route de la Rose, dans le Pithiverais.

Marc Gaudet, président du Département du Loiret
Marc Gaudet, président du Département du Loiret © Radio France - Radio France

"Plutôt que de soutenir par des subventions cette activité malmenée, j’ai trouvé intéressant de privilégier l’achat de productions qui sont le fruit du travail de ces exploitants. Ces arbustes et fleurs seront prioritairement plantés sur les sites départementaux (Maison du Département à Orléans, collèges, châteaux, giratoires etc…)", explique Marc Gaudet, président du Département. 

Participer à l'embellissement du Loiret

Il précise que la livraison et la plantation des productions seront réalisées de mi-mai à mi-juin 2020, dans le respect des mesures de précaution en vigueur. Et que cela contribuera à l'embellissement du Loiret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess