Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pourquoi le chômage est au plus bas dans les Hauts-de-France depuis 10 ans

-
Par , France Bleu Nord

Le taux de chômage de la fin 2018 a retrouvé son niveau de la fin 2008. Les secteurs de la construction et du tourisme tirent leur épingle du jeu, l'industrie reste à la peine. Le chômage devrait continuer à baisser légèrement en 2019.

Le secteur de la construction se porte bien dans les Hauts-de-France
Le secteur de la construction se porte bien dans les Hauts-de-France © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

C'est un bilan globalement positif. Les statisticiens de l'Insee (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) énumèrent les différents feux économiques allumés au vert dans les Hauts-de-France : créations d'emplois dans les services et la construction. Le bâtiment qui résiste mieux chez nous explique Jean-Christophe Fanouillet, directeur régional de l'Insee : 

On a 1 500 supplémentaires créés en 2018. Quand on regarde les mises en chantier et les constructions, on voit qu'on tient mieux que dans le reste de la France.

Le taux de chômage a atteint le même niveau que fin 2018 - Radio France
Le taux de chômage a atteint le même niveau que fin 2018 © Radio France - Document Insee

Il devrait y avoir un ralentissement dans ce secteur de la construction cette année vu le nombre de permis de construire qui se stabilisent et les mises en chantier qui diminuent ces derniers mois. 

Année record pour le tourisme

Jamais on avait comptabilisé autant de nuitées dans les hôtes de la grande région : 5,82 millions dont plus d'un quart d'étrangers. L'effet centenaire de la Première Guerre Mondiale s'est senti mais il y a aussi eu un net rebond de la clientèle néerlandaise et belge dans les campings qui ont vu leur fréquentation augmenter de 6% l'an passé explique Delphine Léglise de l'Insee : 

On est sur une hausse des nuitées dans les campings depuis quelques années déjà.

Les bons chiffres du tourisme dans la région - Radio France
Les bons chiffres du tourisme dans la région © Radio France - Document Insee

Une augmentation qui s'explique pour deux raisons : la météo très clémente l'été passé et par l'ouverture de nouveaux campings. Autre bonne nouvelle, la création d'entreprises a fortement augmenté : +15% dans le Nord et + 8% dans le Pas-de-Calais. Un bond qui s'explique notamment pour le changement de statut législatif du régime de micro-entrepreneur.

L'industrie continue de détruire des emplois

Un secteur reste en difficultés : l'industrie. 1 500 emplois perdus l'an passé. La fin des dispositifs d'aide aux emplois aidés se ressent beaucoup aussi dans notre région avec 3 300 emplois détruits dans le secteur tertiaire non-marchand (associations et administrations). Si le taux de chômage (11%) est au plus bas depuis 10 ans, il reste reste toutefois plus élevé que la moyenne nationale (9,1%). On continue de payer la crise industrielle qui a débuté il y a près de 50 ans selon Jean-Christophe Fanouillet : 

On a une économie en reconversion et on est une région jeune avec des évolutions démographiques assez faibles.

la population stagne, on crée donc moins d'emplois dans les services à la personne, dans le commerce ou les services publics que là où le nombre d'habitants augmente, comme dans le sud de la France.

Pour 2019, l'Insee prévoit une légère baisse à nouveau du chômage.