Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le pourquoi du comment

Pourquoi les foires en centre-ville attirent-elles plus de monde que les autres ?

-
Par , France Bleu Auxerre

La 92e foire de Sens à ouvert ses portes samedi. Sens est l'une des dernières foires commerciales de France à se dérouler encore en centre-ville. Elle attire chaque année environ 100 000 visiteurs.

© Maxppp -

yonne

Pourquoi les foires en centre-ville attirent-elles plus de monde que les autres ? 

Le meilleur exemple c'est bien sûr cette foire de Sens. Les milliers de visiteurs se baladent sur les trois kilomètres d'allées qui entourent le centre-ville et où sont installés les 350 exposants. On peut manger, boire un verre, trouver à peu près tout pour la maison et acheter une voiture. A Sens, il y a aussi l'incontournable fête foraine et ces manèges.

Autre foire de centre-ville, celle de Toucy. Là ce sont les animaux, surtout le défilé des chevaux,  qui attirent les visiteurs. Les animaux de la ferme participent aussi au succès de la foire Saint-Martin au centre-ville d'Auxerre, comme la production en direct de jus de pomme, vendu sur place. 20 000 visiteurs se massent dans les rues d'Auxerre en une seule journée.   

En revanche depuis que la foire exposition a quitté les quais de l'Yonne pour rejoindre Auxerrexpo, on atteint difficilement les 30 000 visiteurs en six jours. C'est trois fois moins qu'à Sens.  

Et pourtant les foires dans les parcs expos ont aussi du succès. Mais surtout dans les grandes agglomérations ?

C'est le cas de la foire de Paris qui a débuté samedi porte de Versailles et qui accueille chaque années 500 000 visiteurs. C'est le plus grand salon commercial d'Europe. C'est aussi là qu'a lieu le célèbre concours Lépine et ces inventions.  

A Dijon, c'est comme à Paris, on est à l'abri. La foire est résolument tournée vers la gastronomie, et c'est ce qui plaît aux visiteurs. Ils sont environ 200 000 chaque année.     

Malgré tout, les foires attirent beaucoup moins de public qu'avant. Que peut-on  y faire ? 

C'est vrai que si on regarde en arrière, la Foire de Sens par exemple avait attiré 400.000 visiteurs en 1939. Mais ça c'était bien avant l'arrivée d'internet, quand les foires étaient des événements attendus pour faire des achats et de bonnes affaires. Désormais pour en faire, des bonnes affaires,  plus besoin de se déplacer. Les jeunes couples, c'est une réalité, boudent les foires. Et c'est ce public justement que les organisateurs cherchent  à attirer. A Chalon-sur-Saône, par exemple, ils ont décidé de voguer sur les tendances actuelles en mettant l'accent sur les secteurs  de la domotique et du numérique . 

Pour être plus attractive, la foire de Toulouse accueille des artistes de rue, qui exposent leurs œuvres, ainsi que des youtubeurs qui viennent à la rencontre du public.