Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Précarité étudiante : plusieurs distributions alimentaires organisées ce jeudi à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Face à la précarité étudiante grandissante, associations et restaurateurs se mobilisent : plusieurs distributions alimentaires étaient organisées ce jeudi à Clermont-Ferrand.

600 "colis d'urgence" ont été distribués aux étudiants sur le campus des Cézeaux ce jeudi 11 mars.
600 "colis d'urgence" ont été distribués aux étudiants sur le campus des Cézeaux ce jeudi 11 mars. © Radio France - Théophile Vareille

Des conserves, du riz, des pâtes, des oignons, des pommes de terres, du papier toilette et aussi des protections hygiéniques... il y avait de tout dans les 600 "colis d'urgence" distribués aux étudiants ce jeudi 11 mars par la fédération des étudiants d'Auvergne (FEDEA) sur le campus des Cézeaux à Clermont-Ferrand.

Reportage lors de la distribution de colis alimentaires ce jeudi au campus des Cézeaux.

Pour bénéficier de la distribution, il fallait s'inscrire en ligne, les 600 créneaux ont été réservés en moins de deux heures et demi, un record. "On avait fait une distribution similaire en décembre, les 100 créneaux étaient partis en trois jours, c'est alarmant, il y a une demande de plus en plus grande," alerte Anthony Chandès, président de la FEDEA et organisateur de la distribution.

Les restaurateurs solidaires avec les étudiants

Alors qu'un étudiant sur cinq vivait déjà sous le seuil de pauvreté avant la crise sanitaire, ils sont aujourd'hui 74% des étudiants à déclarer rencontrer des difficultés financières, selon un sondage Ifop pour le syndicat la Fage.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les restaurateurs auvergnats aussi se mobilisent pour lutter contre cette précarité étudiante. Le restaurant La table au plafond à Clermont-Ferrand s'était ce jeudi joint à la distribution de la FEDEA pour offrir 300 repas cuisinés aux étudiants. Des repas réalisés grâce aux 4000 euros récoltés sur une cagnotte en ligne.

"Sans ces aides, certains étudiants ne s'en sortiraient pas"

"Ca faisait plaisir de la faire, pour amener un peu de réconfort aux étudiants," raconte Hugo Cadez, le co-gérant du restaurant. Toujours à Clermont-Ferrand, le restaurant asiatique My Little Warung distribuait lui aussi 100 plats chauds à des étudiants ce jeudi, porc au caramel confit ou curry coco, au choix.

Anthony Chandès se réjouit de ces initiatives, "on a besoin de soutien", mais il s'inquiète de la situation, "sans ces aides, certains étudiants ne s'en sortiraient pas". Il explique que la FEDEA va continuer à organiser des distributions alimentaires, "c'est notre responsabilité morale", toutes les deux semaines à Clermont-Ferrand et bientôt sur le sites délocalisés de l'université Clermont Auvergne, à Vichy, Montluçon, Moulins ou encore au Puy-en-Velay.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess