Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"On préférerait ne plus être là" disent les gilets jaunes de Bergerac, six mois après le début du mouvement.

-
Par , France Bleu Périgord

Ils sont sur les ronds-points depuis six mois. Depuis le 17 novembre dernier. Un anniversaire qui n'en ai pas un pour les gilets jaunes qui se réunissent plusieurs fois par semaine sur le rond point de Creysse à Bergerac. La preuve qu'ils n'ont pas obtenu gain de cause.

Les gilets jaunes du rond point de Creysse à Bergerac " ne lachent rien", après six mois de mobilisation.
Les gilets jaunes du rond point de Creysse à Bergerac " ne lachent rien", après six mois de mobilisation. © Radio France - Corinne Duval

Bergerac, France

Ils sont encore une vingtaine de gilets jaunes à se relayer pour occuper les lieux. Une table. Des chaises. Ils déjeunent les mercredis, jeudis et vendredis de chaque semaine en bordure du rond point de Creysse. Les panneaux dénonçant la politique d'Emmanuel Macron sont eux, toujours sur le rond point, visibles des automobilistes. Des chômeurs, des retraités, quelques salariés plus rares rassemblés autour d'un repas concocté avec ce qu'ils ont pu apporter. Et puis il y aussi tout ce que des producteurs leur amènent. Aujourd'hui des fraises. Sans compter les coups de klaxon, moins nombreux qu'au début mais qui réchauffent toujours les cœurs. Il pleut à verse en ce vendredi mais demain, c'est samedi, et c'est jour de mobilisation avec un appel à rassemblement pour toute la population pour un repas, style auberge espagnole.  

Ça fait long " dit une gilet jaune présente depuis six mois sur le rond point de Creysse à Bergerac

Ça fait long dit Valerie Legéron, éducatrice de Saint-Pierre d'Eyraud. Elle est présente depuis le premier jour, depuis six mois sur le rond point. "c'est pas une joie, ça veut dire que n'on n'obtient rien mais on ne lâche rien. Je pensais qu'on serait écouté très vite parce qu'il y a eu une grosse mobilisation au départ, je pensais que le gouvernement écouterait le peuple, mais non. On est toujours là malgré les interventions de Macron qui ne nous apporte rien. On n'a pas l'intention de baisser les bras".