Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Prélèvement à la source : beaucoup d'affluence dans les centres des impôts d'Indre-et-Loire

jeudi 3 janvier 2019 à 18:07 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

Au niveau national, ce sont quelque 200 agents des finances publiques qui ont été déployés en renfort ce jeudi pour faire face à l'afflux des demandes des contribuables concernant le prélèvement à la source. Les centres des impôts sont saturés, ceux d'Indre-et-Loire n'y échappent pas.

Près de 500 personnes ont été reçues pour la seule journée de jeudi au centre des impôts de Tours
Près de 500 personnes ont été reçues pour la seule journée de jeudi au centre des impôts de Tours © Maxppp - Maxppp

Indre-et-Loire, France

Preuve de l'ampleur de la réforme, voire de l'inquiétude des contribuables, les centres des impôts sont littéralement pris d'assaut en ce moment. Le sujet de toutes les interrogations, que ce soit directement au guichet, par téléphone ou par mail, c'est bien sûr le prélèvement à la source, tout juste entré en vigueur au 1er janvier. Près de 200 agents ont été déployés en renfort ce jeudi dans les centres d'appels des finances publiques partout en France. Près de 150 000 appels ont été reçus sur la seule journée de mercredi sur la ligne mise en place par le gouvernement, le 0809 401 401. Dans le même temps, 100 000 personnes se sont déplacées physiquement. Et 800 000 connexions ont été enregistrées sur le site impots.gouv.fr.

En Indre-et-Loire, 150 agents sont spécialement dédiés au prélèvement à la source

Dans le département, 5 personnes sont venues renforcer l'équipe récemment. Tout ce jeudi, le centre des impôts de Tours a ainsi reçu la visite de près de 500 personnes, ce qui est beaucoup par rapport à une "journée normale". Deux motifs principaux à ces visites, détaille Jacques Bazard, le directeur départemental des finances publiques d'Indre-et-Loire. "Il y a d'abord ceux qui veulent signifier un changement de situation de famille, mariage, divorce, décès ou naissance. Et il y a ceux qui veulent informer d'une baisse de revenus, avec soit une perte d'emploi soit un départ à la retraite. Pour ceux qui sont nouvellement retraités par exemple, et qui vont voir leurs revenus baisser, ça va donc permettre de recalculer un taux qui correspond davantage à la réalité. L'objectif est d'éviter que le contribuable ne soit trop prélevé sur ses revenus mensuels". 

Encore plus de monde attendu pour fin janvier 

Si c'est donc la grosse affluence en ce moment, ça devrait être pire encore à la fin du mois, avec les salariés qui vont recevoir leurs premières fiches de paye. "C'est vrai que fin janvier, ce sera un point de rendez-vous important car la population des salariés est majoritaire en France, et donc en Indre-et-Loire" admet Jacques Bazard. "Actuellement ce sont plutôt les retraités qui nous posent des questions, car les pensions de retraite du régime général sont versées en début de mois donc les retraités vont voir l'impact du prélèvement à la source dans les jours qui viennent, les salariés eux le verront quand ils recevront leur bulletin de paye du mois de janvier". 

On compte près de 350 000 foyers fiscaux en Indre-et-Loire, seule moins de la moitié d'entre eux, 148 000, sont réellement imposés.