Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Prélèvement à la source : ce qui va changer pour les 248.000 contribuables en Dordogne

vendredi 20 avril 2018 à 19:21 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

La direction départementale des finances publiques en Dordogne a présenté ce vendredi le lancement de la campagne de l'impôt 2018 marquée par les démarches en prévision du prélèvement à la source.

La déclaration de revenus doit être renvoyée avant le 17 mai voir jusqu'au 29 mai pour les déclarations électroniques.
La déclaration de revenus doit être renvoyée avant le 17 mai voir jusqu'au 29 mai pour les déclarations électroniques. © Radio France - Willy Moreau

Dordogne, France

"Cela va simplifier la vie du contribuable", explique Gérard Poggioli, le directeur départemental des finances publiques en Dordogne, transformé en VRP du prélèvement à la source. Plus de 248.000 contribuables du département recevront dans les prochains mois un taux d'imposition qui sera appliqué sur leurs revenus de 2019. 

Le prélèvement à la source, comment ça marche ? 

Aucune originalité sur la déclaration de revenus. Comme d'habitude, chacun doit indiquer les revenus de l'année précédente. En l'occurrence, ceux de 2017. 

La vraie différence apparaîtra un peu plus tard, entre les 23 juillet et 3 septembre prochains lorsque les avis d'imposition seront envoyés. Sur la base des déclarations, l'administration fiscale confiera un taux d'imposition personnalisé. Ce taux sera indiqué aux employeurs qui le déduiront directement sur les salaire à partir de janvier 2019. 

2018 : année morte 

Un peu moins de 92.000 contribuables étaient imposables l'année dernière dans le département de la Dordogne. Ces personnes ne seront en revanche pas imposées sur les revenus qu'elles ont perçus en 2018 qui devient administrativement "une année morte". "C'est plus pertinent, admet Gérard Poggioli. Le prélèvement à la source s'adapte à la vie de l'usager. S'il se retrouve au chômage, son taux va automatiquement baissé alors qu'aujourd'hui il doit payer sur ces revenus de l'année précédente."

Les contribuables qui ne souhaitent pas communiquer leur taux d'imposition à leur employeur pour des raisons de confidentialité notamment pourront demander l'application d'un taux neutre. Dans ce cas, ils devront régler la différence directement auprès des centres des finances publiques du département : Périgueux, Sarlat, Ribérac, Bergerac et Nontron.