Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Prélèvement à la source : les dates clés du mois de janvier

mardi 1 janvier 2019 à 16:18 - Mis à jour le mercredi 2 janvier 2019 à 10:17 Par Audrey Dumain, France Bleu

Le prélèvement à la source est entré en vigueur ce 1er janvier. Vos impôts seront désormais prélevés chaque mois sur votre salaire ou votre pension de retraite. Les premiers changements seront visibles dès ce mercredi 2 janvier. Voici les dates clés du mois à retenir.

Le prélèvement à la source entre en vigueur en ce début janvier 2019.
Le prélèvement à la source entre en vigueur en ce début janvier 2019. © Maxppp - SYLVIE CAMBON

La mise en place du prélèvement de l'impôt à la source se concrétise à partir de ce mois de janvier 2019. Les impôts seront désormais prélevés chaque mois sur le salaire ou la pension de retraite. Au total, 38 millions de foyers français sont concernés par ce nouveau mode de collecte. Si vous êtes non imposable, vous n'aurez rien à payer. 

Pour les salariés, le principal changement sera visible à la fin du mois lorsqu'ils recevront leur feuille de paie. Mais tout au long du mois de janvier, les premières mesures du prélèvement à la source vont se mettre en place. France Bleu fait le point sur le calendrier du mois de janvier. 

2 janvier : un numéro d'assistance mis en place

Votre taux de prélèvement qui s'applique a partir de ce mardi 1er janvier a été calculé sur la base de vos revenus de l'année 2017. Seulement entre le moment où vous avez fait votre déclaration et aujourd'hui, il est possible que vous ayez changé de situation : baisse de revenu, mariage, naissance etc. Pour ceux qui n'ont pas pu signaler ces changements avant, il sera désormais possible de le faire à partir de ce mercredi 2 janvier. Il suffira de vous rendre sur internet, sur le site impots.gouv.fr ou par téléphone au 0 809 401 401. Il est aussi possible de se rendre directement dans son centre de finances publiques. Si votre taux doit être modifié, le remboursement de l'impôt trop perçu s'effectuera dans les deux mois suivant la demande d'actualisation.

La semaine du 7 janvier : premier prélèvement pour les retraités

Si vous êtes retraité, tout comme les salariés ou les demandeurs d'emploi, vous êtes également concerné par le prélèvement à la source. L'impôt sur le revenu sera prélevé sur votre pension de retraite par votre caisse de retraite. Mais contrairement au salarié qui reçoit sa paie à la fin du mois, vous recevez votre pension au début du mois, autour du 7 janvier. Vous allez donc être les premiers à voir les effets du prélèvement à la source. Ce sont les caisses de retraite qui se chargent de collecter cet impôt sur votre pension avant de le reverser à l'Etat.

15 janvier : de premiers acomptes versés pour les crédits d'impôts

Les crédits d’impôts dont vous pouvez bénéficier pour la rénovation énergétique de votre logement par exemple ou pour l'emploi d'une aide à domicile restent en place. Ils seront perçus durant l'été. Mais dès le 15 janvier, le gouvernement prévoit de verser un acompte de 60% pour les frais de garde d'enfants, d'emploi à domicile ou des dons aux œuvres caritatives. Cet acompte sera calculé sur la base des dépenses engagées l'année précédente. 

Fin janvier : prélèvement des salariés

C'est seulement à fin du mois que les salariés concernés par le prélèvement à la source verront pour la première fois du changement sur leur fiche de paie. Si c'est votre cas, l'impôt, prélevé directement par votre employeur, apparaîtra sur votre bulletin de salaire tout comme les cotisations sociales. Les taux prélevés ont été communiqués entre le mois d'avril et le mois de mai dernier.

Si vous êtes indépendants ou que vous touchez des revenus fonciers, vous paierez votre impôt sur le revenu via des acomptes, versés chaque mois ou chaque trimestre, et calculés par l’administration sur la base de votre déclaration de revenus.