Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Prélèvement de l'impôt à la source : découvrez le calendrier des prochaines échéances

mercredi 5 septembre 2018 à 21:02 Par Viviane Le Guen, France Bleu

C’est confirmé. Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera bien en vigueur le 1er janvier 2019. A partir de cette date, vous ne paierez plus avec un an de décalage, l'impôt sera directement prélevé sur votre salaire ou votre pension de retraite. Le point sur les échéances à venir.

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera bien en vigueur le 1er janvier 2019
Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera bien en vigueur le 1er janvier 2019 © AFP - Joël SAGET

Après plusieurs jours de déclarations contradictoires, Edouard Philippe a confirmé mardi que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera bien en vigueur le 1er janvier 2019. Voici le calendrier, et le détail des étapes qui attendent les contribuables.

Les grandes étapes pour les salariés et les retraités

Automne - Hiver 2018

L'administration fiscale va communiquer votre taux d'imposition à votre employeur ou votre caisse de retraite qui seront désormais chargés de prélever l'impôt. 

Les contribuables ne paieront pas avant le 1er janvier 2019 mais certaines entreprises ont choisi d'informer leurs salariés en amont : comme le précise le ministère de l'Economie, dès le mois de septembre, ce taux, ainsi que le montant du prélèvement, apparaîtront déjà sur certaines fiches de paie.

En outre, vous avez jusqu'au 15 septembre pour modifier, si vous le souhaitez, le taux de prélèvement qui vous sera appliqué et que vous retrouvez sur votre avis d'imposition comme dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr.

Janvier 2019

L'entrée en vigueur de la réforme est prévue pour le 1er janvier 2019. A partir de cette date, l'impôt sera directement prélevé sur votre salaire ou votre pension de retraite. Terminé la mensualisation ou les acomptes trimestriels. Sur le bulletin de paie que vous recevrez fin janvier apparaîtront deux nouvelles lignes : un affichant le taux d'imposition, l’autre votre salaire net amputé des impôts.

Le 15 janvier,  les contribuables qui bénéficient de réductions ou de crédits d'impôts - pour des frais de garde d'enfants, d'emploi à domicile ou des dons aux œuvres caritatives - vont toucher un acompte de 60%, calculé sur la base des dépenses engagées l'année précédente. Les années suivantes ces réductions seront pleinement remboursées au mois de septembre.

Avril - Juin 2019

Au printemps, vous aurez à déclarer vos revenus 2018. C'est sur cette base que l'administration fiscale actualisera votre taux de prélèvement. Les régularisations auront lieu en septembre 2019.

C’est entre août et septembre également que l’administration fiscale communiquera votre nouveau taux d'imposition à votre employeur ou votre caisse de retraite. 

Si votre situation change en 2019 (mariage, naissance, perte ou changement d'emploi…), vous devrez avertir l'administration fiscale afin qu'elle actualise votre taux de prélèvement.

Les grandes étapes pour les indépendants et les bailleurs

Automne 2018

Si vous êtes indépendants ou que vous touchez des revenus fonciers, vous paierez votre impôt sur le revenu via des acomptes, versés chaque mois ou chaque trimestre, et calculés par l’administration sur la base de votre déclaration de revenus. 

Lorsque vous avez rempli cette déclaration au printemps, vous avez posé une option : paiement mensuel ou trimestriel. 

Janvier - Février 2019

Le montant dû sera prélevé par l'administration fiscale à partir du 15 janvier 2019 si vous avez opté pour la mensualisation et à compter du 15 février 2019 si vous avez choisi pour la trimestrialisation.

En cas de forte variation des revenus, "ces acomptes pourront être actualisés à l’initiative du contribuable en cours d’année, dans les mêmes conditions que le prélèvement à la source applicable aux revenus versés par un tiers" assure le ministère de l’Economie.

Avril - Juin 2019

Comme les autres contribuables, les indépendants et bailleurs devront déclarer leurs revenus 2018 entre avril et juin 2019 pour déterminer le montant des acomptes qui seront applicables en septembre 2019.