Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

1er-Mai dans la Loire : deux manifestations, deux rassemblements et un mot d'ordre, la convergence des luttes

lundi 30 avril 2018 à 17:31 Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les cheminots, les étudiants, les retraités devraient être nombreux dans les défilés du premier mai. Un premier mai particulier, dans un contexte social tendu, alors qu'on célèbre les 50 ans de mai 68 mais également le premier anniversaire de l'élection d'Emmanuel Macron.

La manifestation de Saint-Étienne partira à 10h de la bourse du travail (photo d'archive)
La manifestation de Saint-Étienne partira à 10h de la bourse du travail (photo d'archive) © Radio France -

Saint-Étienne, France

Convergence des luttes, les militants n'ont que ce mot à la bouche. C'est le slogan qui sera inscrit sur la banderole des étudiants de Saint-Étienne.  "Evidemment on réfléchit beaucoup à la réforme de l'université, explique Clément qui fait partie de ceux qui occupe un des amphis de la fac depuis bientôt un mois. Mais on est aussi très sensible à la question du service public en général. Pour moi, convergence des luttes c'est que toutes les personnes qui ont à cœur de défendre le service public et de s'opposer aux réformes libérales du gouvernement puissent réagir de concert'.  

Reportage de Mathilde Montagnon

Cheminots, étudiants, personnel des Ephad, secteur de l’énergie, retraités, fonctionnaires.... la CGT rêve d'une mobilisation massive de tous ces secteurs.  Aurélien militant syndical est facteur à Saint-Étienne. "Je sens un ras-le-bol qui se dégage. Après, ce qui est compliqué, c'est que tout le onde à envie de partir dans son sens. Tout est fait pour nous diviser. Pourtant, on a des points de convergence. Le but c'est d'arriver à faire prendre la mayonnaise. Ce n'est pas évident. Mais il n'y a pas de raison qu'on n'y arrive pas encore". 

Pour Jean-Michel Gourgaud, secrétaire général de l'Union départementale CGT de la Loire, "on est dans un contexte social où, hormis les très riches, toutes les autres catégories de la population sont concernées par des mesures de régression sociales comme on n'a jamais connu".

Jean-Michel Gourgaud secrétaire général de l'Union départementale CGT de la Loire

  • Dans la Loire, une manifestation est prévue par l'intersyndicale CGT-Solidaires-FSU-Unsa à 10 heures devant la bourse du travail de Saint-Étienne et à 10h30 place du Peuple/faubourg de Clermont à Roanne.  
  • Force ouvrière de son côté organise à 10 heures deux rassemblements : devant le monument du brûlé de La Ricamarie et devant le monument de la paix à Roanne.