Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premier mouvement social de la rentrée : quatre manifestations prévues ce jeudi dans le Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

La CGT, Sud, la Fsu et l'Unef appellent à une journée de grèves et de mobilisations. Malgré le plan de relance du gouvernement, ils redoutent une multiplication des plans sociaux et encore plus de précarité dans les prochains mois.

A Orléans, le départ de la manifestation sera devant la Cathédrale
A Orléans, le départ de la manifestation sera devant la Cathédrale © Radio France - Antoine Denéchère

Pour cette journée de mobilisation interprofessionnelle, les revendications sont nombreuses : hausse des salaires, abandon définitif de la réforme des retraites, réduction du temps de travail.  "On veut surtout remobiliser tout le monde et prévenir sur la casse sociale qui nous attend" explique Pascal Sudre, secrétaire de l'union locale Cgt d'Orléans. Pour lui, l'automne risque d'être "chaud" avec un multiplication de plans sociaux, pas toujours justifiés. 

Le délégué syndical donne l'exemple d'Hutchinson à Châlette- sur-Loing où près de 200 emplois sont menacés dans le cadre d'un plan de départs volontaires. "Sous couvert de pandémie, certains mettent en oeuvre les plans de licenciements qui étaient dans les cartons depuis plusieurs mois. Et ça, on ne laissera pas passer." 

Ce n'est pas un plan de relance qu'on attend mais un plan de rupture

Pour le syndicat Sud, "le temps des luttes est effectivement revenu". Et Marc Lavaud, le co-secrétaire dans le Loiret s'en explique. "La crise du Covid a exacerbé ce qui existait avant. Toutes les occasions sont bonnes pour licencier, pour restructurer. Et aujourd'hui, il est grand temps de changer de système, de sortir de ce capitalisme à outrance. Ce qu'on attend, c'est un plan de rupture". 

Conférence de presse avant manifestation de la Cgt, Sud et Fsu 45
Conférence de presse avant manifestation de la Cgt, Sud et Fsu 45 © Radio France - Patricia Pourrez

Quelle mobilisation pour cette journée ?

Pour ce premier test de la rentrée, quatre manifestations sont prévues dans le Loiret. Mais les syndicats ne s'attendent pas une grosse mobilisation. Dans l'Education nationale, pas exemple, " les enseignants n'ont pas vraiment la tête à ça" reconnait Bruno Chirouse, le secrétaire de la FSU Loiret. "Avec la rentrée, les contraintes sanitaires, les fermetures de classes, mes collègues sont déjà en plein stress." Pour le secteur privé, pas facile non plus de mobiliser les troupes selon Marc Lavaud. "En ce moment, les salariés doivent jongler avec les contraintes sanitaires, c'est une préoccupation de plus. On sait aussi qu'il est difficile de mobiliser quand il n'y a rien à négocier tout de suite maintenant. Mais là, on leur dit, si vous voulez changer de modèle économique après cette crise, c'est le moment d'y aller".  

A priori, peu de secteurs seront impactés par cette journée de mobilisation. A la SNCF, seul le trafic TER sera perturbé dans la Région Centre-Val de Loire avec un train sur deux entre Orléans et Paris et un sur cinq entre Orléans et Etampes. 

Les rassemblements dans le Loiret 

  • 10h, place Jean Jaurès, à Gien 
  • 10h30, Place Saint Croix, à Orléans
  • 10h30, Place du Pâtis, à Montargis 
  • 10h30, devant l'hôpital, à Pithiviers
Choix de la station

À venir dansDanssecondess