Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premières manifestations dans les stations de ski contre la fermeture des remontées mécaniques à Noël

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Après les annonces gouvernementales de fermeture des remontées mécaniques à Noël, les stations de ski de Savoie et de Haute-Savoie se mobilisent. Des manifestations étaient organisées ce lundi à Megève et La Plagne.

300 personnes à Megève ce lundi midi
300 personnes à Megève ce lundi midi © Radio France - Richard Vivion

Alors qu'une nouvelle réunion en visioconférence réunissait ce lundi matin des professionnels du ski avec Jean Castex, les stations de ski des Alpes mettent la pression. Plusieurs d'entre-elles organisent des manifestations cette semaine pour dénoncer la décision d'ouvrir les stations de ski pendant les vacances de Noël, mais sans les remontées mécaniques. 

Les stations et les élus de montagne demandent notamment des aides financières fortes, puisqu'il faut par exemple sécuriser les domaines skiables. Un nouveau rendez-vous est prévu le 11 décembre avec le gouvernement. 

"Dindons de la farce"

Un rassemblement était organisé à Megève (Haute-Savoie)ce midi, avec 300 personnes présentes, des commerçants, restaurateurs, élus, moniteurs ski et habitants. Un autre a rassemblé entre 150 et 200 personnes à La Plagne (Savoie). Dans la station mégevanne, l’incompréhension et la colère prédominaient. "Ils veulent quoi ? Que l’on se suicide ?", a lancé la présidente de l’union locale des commerçants. "Et en Suisse, en Autriche et en Italie… eux ils vont ouvrir, poursuit la gérante de plusieurs boutiques. Nous on va vendre à qui ? On n’aura pas de clients ! On est les dindons de la farce." 

📻 ÉCOUTEZ Claudie, une commerçante "en colère" de Megève.

La Plagne, aux couleurs des revendications des socio-professionnels de la montagne
La Plagne, aux couleurs des revendications des socio-professionnels de la montagne © Radio France - Alain Charlier
Entre 150 et 200 personnes à La Plagne
Entre 150 et 200 personnes à La Plagne © Radio France - Alain Charlier

Ce mardi, tous les professionnels de la montagne sont appelés via les les réseaux sociaux à se rendre à midi sur le site du tremplin du Praz à Courchevel (Savoie) , en tenue professionnelle (restaurateurs, moniteurs de ski...) et avec des cloches savoyardes.

"Nous ne lâcherons rien", écrivent les maires de stations et Domaines skiables de France

Mercredi, les maires de Haute-Tarentaise se retrouvent devant la gare de Bourg-Saint-Maurice (Savoie) à 11h30. Des actions sont aussi prévues jeudi 3 décembre à Paris et dans de nombreuses stations de ski. Suite à la réunion de ce lundi matin avec le gouvernement, l'association des maires de stations de montagne et Domaines skiables de France confirment qu'ils maintiennent leurs actions en faveur de l'ouverture des remontées mécaniques. "La discussion n'a laissée aucune place à la négociation", écrivent-ils dans un communiqué commun. "Nous ne lâcherons rien". Ces professionnels de la montagne demandent à Emmanuel Macron de réévaluer la situation mi-décembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess