Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près d'un Français sur cinq prévoit de revendre ses cadeaux de Noël

-
Par , France Bleu
France

Selon une étude réalisée pour eBay, 7,3 millions de Français ont prévu de revendre leurs cadeaux de fin d'année, rapportent ce dimanche 27 décembre nos confrères de franceinfo.

Environ 7,3 millions de Français prévoient de revendre leurs cadeaux de fin d'année (photo d'illustration).
Environ 7,3 millions de Français prévoient de revendre leurs cadeaux de fin d'année (photo d'illustration). © Maxppp - ARNAUD DUMONTIER

En 2020, 18% des Français prévoient de revendre leurs cadeaux de fin d'année, selon l'étude de Noël Kantar réalisée pour le site de vente aux enchères eBay. Cela représente environ 7,3 millions de Français. En 2019, les Français étaient 17% à se débarrasser de leurs présentes, 12% en 2018.  

Plusieurs raisons sont invoquées pour expliquer ces reventes, a détaillé Alain Saunier, chef de projet et vendeur particulier chez eBay, ce dimanche sur franceinfo : "Les cadeaux sont parfois reçus en doublon. Il y a parfois des erreurs qui sont faites. On achète trop grand, trop petit. Et donc, les Français, de plus en plus, vont avoir tendance à revendre les cadeaux qui sont inadaptés plutôt que de les laisser au fond d'un tiroir." 

Un jeune sur deux se dit déçu par au moins un cadeau

Ce sont les jeunes qui déclarent recevoir le plus de cadeaux non désirés, a précisé Alain Saunier. "Un Français sur deux âgé de 16 à 24 ans affirme avoir été déçu par au moins un cadeau, alors que les aînés ont tendance à être plus satisfaits." 

Pour autant, les Français ont du mal à passer le cap de la revente : "Seuls 38% des 16-34 ans revendent leurs cadeaux, et 26% des 55-64 ans". En cause : un sentiment de gêne et de culpabilité. "La crainte d'être démasqué serait à l'origine de leur retenue, notamment chez les jeunes", selon Alain Saunier. 

"Pourtant, d'après notre étude, il semblerait que les personnes acceptent de plus en plus que le cadeau soit revendu", a-t-il ajouté. "Ce qui est important à Noël, c'est de faire plaisir à l'autre, et si ce plaisir passe par un cadeau qui va être revendu pour acheter quelque chose qui fait plus plaisir à la personne, eh bien c'est de plus en plus accepté."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess