Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près d'un millier de manifestants contre la loi de sécurité globale à Clermont-Ferrand

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

"Il ne faut pas que cette loi passe ni vu connu", près d'un millier de manifestants ont marché contre le projet de loi sécurité globale ce samedi à Clermont-Ferrand alors que les organisateurs accusent le gouvernement de profiter du contexte sanitaire pour faire voter une loi "liberticide".

Le cortège a rejoint la préfecture depuis la place de Jaude en passant par la place de la Victoire.
Le cortège a rejoint la préfecture depuis la place de Jaude en passant par la place de la Victoire. © Radio France - Théophile Vareille

Une manifestation contre le projet de loi sécurité globale a eu lieu ce samedi après-midi à Clermont-Ferrand. Ils ont été "plus d'un millier" à y participer selon les organisateurs, 500 selon les autorités.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Il est plus important que jamais de manifester contre cette loi," affirme Claudie, drapeau Attac à la main, "je ne veux pas à avoir peur d'aller manifester au futur". L'article 24 du projet de loi, visant à encadrer la diffusion des images des forces de l'ordre, cristallise toujours autant les tensions.

Ils ont été près d'un millier à participer à la manifestation ce samedi après-midi.
Ils ont été près d'un millier à participer à la manifestation ce samedi après-midi. © Radio France - Théophile Vareille

"Le gouvernement profite du contexte sanitaire pour restreindre les libertés"

Délégué régional de la Ligue de droits de l'homme dans l'Auvergne, Mohanad Al Abbas accuse le gouvernement de profiter du contexte sanitaire pour vouloir faire passer cette loi : "_Il faut rester vigilants, continuer à manifester, le gouvernement veut restreindre nos libertés_, avec cette loi sécurité globale mais aussi d'autres, comme la loi sur le séparatisme ou le Beauvau de la sécurité."

La fin de manifestation a été marquée par quelques tensions avec un cortège de teufeurs s'était joint à la manifestation mais ayant suivi un autre parcours. La manifestation s'est ensuite dissoute dans le calme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess