Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Près de 300 foyers tourangeaux voient leur facture de gaz exploser

-
Par , France Bleu Touraine

Avec la régularisation des charges locatives, de nombreux foyers de l'agglomération tourangelle ont eu une mauvaise surprise. Cela prend en compte la hausse des prix du gaz au 1er janvier. Pour certains, l'augmentation peut aller de 200 à 400 euros.

La hausse des charges pour ces ménages est de 28%.
La hausse des charges pour ces ménages est de 28%. © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Indre-et-Loire, France

C'est une bien mauvaise surprise pour ces foyers tourangeaux. Au total près de 300 logements sont concernés par cette hausse soudaine de leurs charges locatives. Une quarantaine d'entre eux doivent même s'acquitter d'un montant allant de 200 à 400 euros. La hausse appliquée pour ces foyers, pour la plupart modestes, s'élève à 28%.

Val Touraine Habitat se défend d'en être à l'origine. Pour le premier bailleur social du département, la faute revient plutôt à l'État et à cette hausse qui était incontournable. En signe de compensation, Val Touraine Habitat a indiqué appliquer une remise de 10% sur cette hausse des charges. 

Une autre augmentation au 1er juillet ?

Mais cette remise pourrait être déjà oubliée dans quelques semaines. En effet, au 1er juillet prochain, les prix du gaz pourraient encore augmenter si le Président de la République décide de ne pas maintenir les mesures qu'il avait accordées aux gilets jaunes.

Contacté, Val Touraine Habitat assure qu'il n'y aura aucune pénalité pour les locataires qui n'ont pas encore réglé leurs charges locatives, qu'ils doivent payer depuis le mois d'avril.