Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Près de 300 manifestants à Auxerre pour défendre les retraites

-
Par , , France Bleu Auxerre

Près de 300 retraités ont manifesté ce mardi matin à Auxerre à l'appel de 9 syndicats.

300 manifestants environ à Auxerre
300 manifestants environ à Auxerre © Radio France - Damien Robine

Auxerre, France

Le cortège parti de la place de l'Arquebuse s'est rendu à la préfecture. En tête du cortège, Philippe Martinez. Le Secrétaire général de la CGT a rappelé l'importance de cette mobilisation pour les retraités et futurs retraités : " c'est important de se mobiliser, le gouvernement essaie de dire aux retraités qu'ils ne sont pas concernés et que c'est pour les futures générations . Non, tout le monde est concerné."

Philippe Martinez dans le cortège  auxerrois - Radio France
Philippe Martinez dans le cortège auxerrois © Radio France - Damien Robine

Solidarité entre générations

" Il faut continuer à financer le principe de notre retraite qui est la solidarité entre générations" souligne Philippe Martinez. "S'il n' y a plus personne pour payer les cotisations les retraités verront leur pension baisser. Quant à la réforme par points, contrairement à ce que dit le gouvernement, _il peut y avoir des fluctuations du point_. Et y compris ceux qui sont à la retraite pourront être pénalisés si le gouvernement décide de faire des économies."

tout le monde est concerné

Ne pas être obligé de travailler jusqu'à 70 ans

Philippe Martinez estime que la réforme des retraites est la première réforme depuis le début du quinquennat qui touche tout le monde : " jusqu'à maintenant on opposait le public au privé, les retraités aux actifs, les jeunes aux moins jeunes et la sncf aux autres. Là, la retraite concerne tout le monde. J'espère que tout le monde pourra profiter de sa retraite. L'enjeu de la mobilisation c'est de ne pas être obligé de travailler jusqu'à 70 ans, ou de prendre sa retraite et de continuer des petits boulots comme en Suède que le Président de la République prend en exemple. Nous on a un bon système de retraites."

l'enjeu de la mobilisation

Se priver pour les autres

Au sein du cortège également nous avons rencontré Patricia, agent hospitalier à la retraite à Auxerre. Elle vit seule et touche 1 160 euros mais aide financièrement enfant et petits enfants : "c'est juste évidemment, il y a toujours de,la famille en précarité, donc il faut les aider.Je me prive pour subvenir à leur besoin, surtout en nourriture et les cadeaux pour Noël. On a pas trop de petit plaisir pour soi"

Je me prive

Se serrer la ceinture

Bernard et son épouse Nicole sont venus de Toucy pour manifester. Exploitants agricoles à la retraite, ils doivent se serrer la ceinture explique Bernard : "Je devrais toucher 930 euros de retraite mais je touche  800 euros après 46 ans de cotisations à taux plein. On ne vit pas bien, c'est triste. Ma femme a 600 euros pour  40 ans de cotisations. Est-ce que c'est logique ? "

Est-ce que c'est logique de toucher aussi peu ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu