Économie – Social

Près de 400 agents territoriaux manifestent à Laval

Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne lundi 26 septembre 2016 à 15:27 Mis à jour le lundi 26 septembre 2016 à 18:31

Sur le parvis de l'Hôtel de ville de Laval, près de 400 agents de la ville et de l'agglo se sont rassemblés ce lundi midi.
Sur le parvis de l'Hôtel de ville de Laval, près de 400 agents de la ville et de l'agglo se sont rassemblés ce lundi midi. © Radio France

A l'appel de trois syndicats (Force Ouvrière, CGT et CFDT), les agents de la ville de Laval et de l'agglomération étaient appelés à se rassembler ce lundi midi pour protester contre le projet de la ville de revoir les temps de travail.

Ils étaient près de 400 agents à venir sur le parvis de l'Hôtel de ville de Laval pendant leur pause déjeuner. Une forte mobilisation des employés de la ville de Laval et de l'agglomération pour dire "non" au projet des collectivités : la remise en question des accords sur le temps de travail qui datent de 1982 (lorsqu'André Pinçon était maire de Laval). Les agents ne veulent pas en entendre parler. Pas question de perdre des jours de congés. La réforme est assez complexe car elle a des conséquences différentes selon les cas.

La semaine dernière, deux réunions d'information ont été proposées. Elles ont réuni en tout près de 700 personnes. Il faut savoir qu'entre la ville de Laval et l'agglomération lavalloise, cela représente plus de 2000 agents.

L'un des slogans porté sous forme de brassard par une manifestante à Laval. - Radio France
L'un des slogans porté sous forme de brassard par une manifestante à Laval. © Radio France

33,5 heures par semaine selon la mairie

De leurs côtés, les deux collectivités concernées ont tenu à apporter des précisions. Selon elles, un diagnostic réalisé au printemps a permis de constater qu'il y avait pour la grande majorité d'agents un non respect de la durée légale du travail (1607 heures par an). Ce temps annuel serait de 1547 heures soit 33h30 par semaine. Pour les élus, "la concertation doit se poursuivre comme prévue. Une attention particulière sera portée sur les services annualisés et les métiers ayant des horaires atypiques ou une pénibilité physique particulière".

Une réunion s'est tenue à 13h30 ce lundi entre des représentants des syndicats et le Directeur général des services de la ville de Laval.

Partager sur :